Chapelle du culte impérial (Auguste)

Localisation actuelle : PAR

Entre le 20e sphinx sud du dromos et le Ier pylône se trouve un petit temple romain (8,60 x 14,00 m) dédié au culte impérial. Il a été partiellement dégagé en 1939 par H. Chevrier. La chapelle devait être prostyle-tétrastyle, vraisemblablement avec des colonnes corinthiennes. Elle est perpendiculaire au dromos et accessible par un escalier. Les fondations et la partie inférieure des murs sont en briques cuites. Les parties hautes sont en briques crues. Le grès est réservé à la rampe d’accès, aux montants de la porte du naos et au dallage. À l’intérieur du naos, quatorze bases de statues impériales romaines sont posées contre les parois. La plupart conservent sur leur face supérieure la trace des pieds en négatif. Des inscriptions grecques gravées et peintes en rouge sont visibles sur leurs faces avant. Deux de ces dédicaces s’adressent à Auguste, une à Tibère, trois à Claude et une à Titus.


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »


Interface de consultation des Archives scientifiques du CFEETK - Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak
© CNRS / Sébastien Biston-Moulin

version 0.2
1 365 484 visites - 172 visite(s) aujourd'hui - 4 connecte(s)
2 116 389 photographies téléchargées.







Cette interface de consultation des archives scientifiques du Cfeetk a été réalisée dans le cadre du projet Karnak (CNRS, USR 3172 - CFEETK / UMR 5140, Équipe ENiM - Programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01 Labex ARCHIMEDE)

Les métadonnées des images sont affichées depuis ArcheoGrid Karnak développé par ArchéoVision (UMS SHS 3D n°3657), l’interface de gestion et de documentation des archives scientifiques du Cfeetk. La structuration topographique et les informations concernant les sujets des photographies sont issus du projet Karnak. Les documents en pleine résolution sont affichés depuis Nakala le service de dépôt, documentation et diffusion des données de la recherche mis en place par Huma-Num, la très grande infrastructure française des humanités numériques.