Tête d’un colosse (Manniche H20) (Amenhotep IV - Akhénaton)

Localisation de découverte : KHE.E - Hors enceinte, secteur est

Cette tête de colosse porte le pschent; la moitié inférieure du visage a disparu, tandis que les yeux, le nez et l’uraeus de la couronne semblent avoir été volontairement endommagés. On retrouve ce type de dégradations sur d’autres têtes (H19 KIU3693; H21 KIU3701; H22 KIU3710; H23 KIU3725; H24 KIU3726; H25 KIU 3727). Elle figure sur une photographie CNRS-CFEETK 98719 des fouilles du temple de l’est aux côtés d’un colosse qui pourrait être le H26 (KIU3735). Le rapport des fouilles de janvier 1930 mentionne la découverte conjointe de ce colosse asexué et de trois têtes, dont l’une pourrait être celle-ci. Elle était enregistrée dans le registre du magasin du Caracol sous le n° 277. Sur la photographie CNRS-CFEETK 47278, elle est présentée entre les têtes H21 et H23. Aucune inscription n’est conservée.


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »


Interface de consultation des Archives scientifiques du CFEETK - Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak
© CNRS / Sébastien Biston-Moulin

version 0.2
1 154 314 visites - 592 visite(s) aujourd'hui - 1 connecte(s)
1 820 895 photographies téléchargées.







Cette interface de consultation des archives scientifiques du Cfeetk a été réalisée dans le cadre du projet Karnak (CNRS, USR 3172 - CFEETK / UMR 5140, Équipe ENiM - Programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01 Labex ARCHIMEDE)

Les métadonnées des images sont affichées depuis ArcheoGrid Karnak développé par ArchéoVision (UMS SHS 3D n°3657), l’interface de gestion et de documentation des archives scientifiques du Cfeetk. La structuration topographique et les informations concernant les sujets des photographies sont issus du projet Karnak. Les documents en pleine résolution sont affichés depuis Nakala le service de dépôt, documentation et diffusion des données de la recherche mis en place par Huma-Num, la très grande infrastructure française des humanités numériques.