Projet Karnak : début de mise en ligne de la chapelle-reposoir de Philippe Arrhidée

09 décembre 2014 par Cfeetk
 La chapelle-reposoir d’Amon-Rê construite sous le règne de Philippe Arrhidée a remplacé un édifice identique, en granite, édifié par Thoutmosis III et qui devait alors être largement dégradé. Située au cœur du temple de Karnak dans le « Palais de Maât », cet emblématique monument n’a jusqu’à présent pas fait l’objet d’une publication scientifique, livrant l’ensemble des données épigraphiques (fac-similé, édition des textes hiéroglyphiques, photographie). Ce travail entrepris depuis 2010 sera publié dans la collection Travaux du CFEETK sous la direction de Chr. Thiers et A. Tillier.

http://www.cfeetk.cnrs.fr/karnak/index.php?iu=2610

 

 

« The Karnak [granite] sanctuary, in spite of its central location, impozing size, and religious importance, has never been adequately published, and a complete photographic record of the monument was not available » (B. Von Bothmer, BMFA 50, 1952, p. 19). »

 La chapelle-reposoir d’Amon-Rê construite sous le règne de Philippe Arrhidée a remplacé un édifice identique, en granite, édifié par Thoutmosis III et qui devait alors être largement dégradé. Située au cœur du temple de Karnak dans le « Palais de Maât », cet emblématique monument n’a jusqu’à présent pas fait l’objet d’une publication scientifique, livrant l’ensemble des données épigraphiques (fac-similé, édition des textes hiéroglyphiques, photographie). Ce travail entrepris depuis 2010 sera publié dans la collection Travaux du CFEETK sous la direction de Chr. Thiers et A. Tillier.

Toutefois, dès avant la parution du volume papier, le projet Karnak autorise un accès à cette documentation demeurée en grande partie inédite. Cette première livraison concerne les parois extérieures du monument, à l’exception de la porte principale ouest. On trouvera ainsi les photographies et les textes hiéroglyphiques associés aux scènes de navigation de la barque d’Amon-Rê, de couronnement royal, aux rites de « mener les quatre veaux » et d’autres scènes d’offrandes et rituelles.