Étude des colonnades kouchites à Karnak

Presentation of the study on Taharqa's colonnade at Karnak — J. Hourdin — CFEETK-CNRS / LabEx Archimede / MoTA

Responsable : Jérémy HOURDIN (égyptologue, CNRS-CFEETK)
Collaborateurs : Florie PIROU (dessinatrice-épigraphiste, CNRS-CFEETK), E. Saubestre (photographe, CNRS-CFEETK), Warda ELNAGAR (dessinatrice, MoTA)

Collaboration institutionnelle : LabEx ARCHIMEDE (ANR-11-LABX-0032-01, Programme « Investissement d’Avenir ») — CFEETK — MoTA

Résumé du projet / Summary of the project

Entre les VIIIe et VIIe siècles av. n.è., les rois nubiens de la XXVe dynastie prirent le contrôle de l’Égypte. Ils furent alors très présents à Thèbes, le principal centre religieux égyptien dédié à Amon-Rê. Karnak occupa de nouveau son rôle de temple dynastique autour duquel les pharaons kouchites, en particulier Taharqa, firent notamment ériger de nombreuses colonnades.

Ce projet consiste en la publication de deux édifices majeurs du règne de Taharqa à Karnak : le monumental kiosque de la grande cour ainsi que la colonnade-propylée du temple oriental. Il intègre également l’étude des fragments de colonnes kouchites découverts dans la cour du 10e pylône. La publication d’une couverture photographique haute-définition et des fac-similés des éléments décoratifs sera accompagnée de leur étude. Cela permettra d’analyser le programme architectural thébain des rois de Napata pour exprimer leur dévotion envers Amon-Rê et pour afficher leur pouvoir sur l’Égypte.

English version

Between the 8th and 7th centuries BC, the Nubian kings of the XXVth Dynasty took control of Egypt. They were very active at Thebes, in particular at Karnak where Amun-Ra was worshipped. Karnak became again dynastic temple where the Kushites, particularly Taharqa, erected many columned monuments.

This project intends to proceed to the publication of two important monuments of Taharqa at Karnak: the monumental kiosk in the first court and the propylaea colonnade of the eastern temple. This project will also include the study of Kushite columns discovered in the 10th pylon courtyard. High-definition photographic cover and drawings of the decoration will be published accompanied by its study. This will allow to analyze the architectural program of the Napatan Pharaohs carried out to express their devotion to Amun-Ra and their power over Egypt.

# Ce projet bénéficie du soutien du LabEx Archimede (ANR-11-LABX-0032-01, Programme « Investissement d’Avenir ») / This project is supported by LabEx Archimede.

Monuments étudiés / studied monuments

Le domaine de Karnak et les colonnades kouchites étudiées (© CNRS-CFEETK)

1 — Le kiosque de Taharqa / Kiosk of Taharqa

Localisation : 1re cour du temple Karnak / First court of Karnak temple
Datation : XXVe dynastie, Taharqa / Époque ptolémaïque, Ptolémée IV Philopator
Collaborateurs : M. Minas-Nerpel (Univ. Trier), R. Preys (KUL, Univ. Namur)

Kiosk of Taharqa - Karna temple - CFEETK
Kiosk of Taharqa, Karnak temple (© CFEETK-CNRS n°187411/E. Saubestre — 2016/06/21)

Au milieu de la grande cour du temple de Karnak, un impressionnant kiosque fut construit à la XXVe dynastie sous le règne de Taharqa (690-664 av. n.è.). Cet édifice mesure 29 mètres de long pour 20,5 mètres de large.

Ce kiosque était formé à l’origine par deux rangées de cinq colonnes papyriformes à chapiteau ombelliforme qui étaient possiblement reliées à leur sommet par des architraves en bois. Aujourd’hui, une seule colonne culmine encore intacte à 19,75 mètres de hauteur, soit presque autant que celles de la travée centrale de la grande salle hypostyle ramesside de Karnak.

Quatre entrées permettaient de circuler dans le monument : deux larges portes sur l’axe principal du temple, deux autres portes secondaires au sud et au nord. Les colonnes étaient également reliées entre elle par des murets qui sont décorés avec des processions géographiques gravées sous le règne de Ptolémée IV Philopator qui fit rénover l’édifice. Sur la façade occidentale du kiosque, le roi Taharqa devait être représenté en train de massacrer ses ennemis mais seules les listes symboliques des prisonniers (une copie de celles de Thoutmosis III) sont encore aujourd’hui visibles.

Ce monument qui se dresse sur l’axe du grand temple de Karnak devait accueillir la barque processionnelle d’Amon lorsqu’elle quittait son sanctuaire lors des grandes fêtes thébaines.

Malgré l’importance du kiosque de Taharqa et les fouilles menées par J. Lauffray à la fin des années 1960, le programme décoratif de ce monument reste encore largement inédit. Ce projet vise donc à proposer une publication complète de ce monument majeur du règne de Taharqa, en collaboration avec Martina Minas-Nerpel (Univ. Trier) et René Preys (Univ. Namur) en charge de la publication des inscriptions et de l’étude des travaux de Ptolémée IV Philopator.

Dans le cadre de ce projet, une opération archéologique sera menée au niveau de la porte sud du kiosque. En effet, celle-ci fut reconstruite et, dans ses fondations, de nombreux blocs de l’ancienne porte de Taharqa furent remployés. Repérés par J. Lauffray en 1969, ils ne furent toutefois pas systématiquement photographiés ni relevés. Un sondage permettra également de préciser le contexte archéologique de ce secteur.

English version

In the middle of the first open-court of Karnak temple, a huge columned kiosk stands. It was built during the XXVth dynasty under the reign of the Nubian pharaoh Taharqa (690-664 BC). This sandstone monument paved in red granite measure 29 by 20,5 meters.

It was composed by two rows of fives open-papyrus columns which were possibly joined at the top by wooden architraves. Today, only a single towering column still rises to 19,75 meters, almost as tall as the central columns of the great Ramesside hypostyle hall of Karnak.

Four gates provided access to the monument: two monumental gateways on the main axis of Karnak temple, at the west and at the east, and two secondary gates at the north and at the south. The columns are joined together by intercolumnar screen-wall decorated by a geographical procession engraved under the reign of Ptolemy IV Philopator when the kiosk and also the gate of the IInd pylon were restored. On the western facade of the kiosk, Taharqa was probably represented smiting his foes, but only symbolic lists of prisoners defeated (a copy of Thutmose III lists) are still preserved today.

The kiosk of Taharqa which stands on the main axis of Karnak temple should have hosted the bark-shrine of Amun-Ra during his processional outcome from his sanctuary during the main Theban festivals.

Despite its importance and the excavations of the CFEETK at the end of the 60s , the decoration of Taharqa kiosk is still largely unpublished. This project aims the complete publication and study of this major monument of Taharqa at Karnak. It will be conducted in collaboration with Martina Minas-Nerpel (Univ. Trier) and René Preys (Univ. Namur) who are studying the decoration and work of Ptolemy IV Philopator.

As part of this project, an archeological survey will be carried out around the foundation of southern gate. J. Lauffray identified in 1969 many reused and decorated blocks coming from the previous and dismantled gate of Taharqa. However, these blocks were not correctly documented. This survey will also precise the archeological context of the area.

Bibliographie sélective :

  • CHAMPOLLION (J.-Fr.), Monuments de l’Égypte et de la Nubie. Notices descriptives conformes aux manuscrits autographes rédigés sur les lieux par Champollion le Jeune II, Paris, 1844, p. 7-9.
  • LECLANT (J.), Recherches sur les monuments thébains de la XXVe dynastie dite éthiopienneBdE 36, 1965, p. 8-13.
  • LAUFFRAY (J.), « La colonnade-propylée occidentale de Karnak dite « Kiosque de Taharqa » et ses abords. Rapport provisoire des fouilles de 1969 et commentaire architectural », Kêmi 20 (= Karnak 3), 1970, p. 111-164.
  • LAUFFRAY (J.), « Les bois d’oeuvre d’origine libanaise. Note à propos de l’étude du kiosque de Taharqa de Karnak », dans Mélanges offerts à M. Maurice Dunand II, MFOB 46, 1971, p. 151-163.
  • LAUFFRAY (J.), « La colonnade propylée occidentale de Taharqa à Karnak et les mâts à emblème. Compte-rendu de la seconde campagne de fouilles (1970-1971) »Karnak 5, 1975, p. 77-92.
  • HOURDIN (J.), « The Kushite Kiosks of Karnak and Luxor: A Cross-over Study », dans E. Pischikova, J. Budka, K. Griffin (éd.), Thebes in the First Millennium BC: Art and Archaeology of the Kushite Period and Beyond, GHP Egyptology 27, Londres, 2018, p. 255-270.

2 La colonnade orientale de Taharqa / Eastern colonnade of Taharqa

Localisation : Secteur solaire/est de Karnak, à l’avant du temple de Ramsès II
Datation : XXVe dynastie, Taharqa

Eastern Colonnade of Taharqa, Karnak temple (© CNRS-CFEETK n° 191962/E. Saubestre — 2017/10/01)

Taharqa fit construire à l’avant du temple oriental de Ramsès II à Karnak un large portique composé de 20 colonnes. Des constructions similaires furent aussi érigées à l’avant des temples de Khonsou à Karnak et de Montou à Karnak-Nord. Cet édifice à l’est est ainsi constitué de quatre rangées de cinq colonnes perpendiculaires au pylône du temple reliées par des murs bahuts ou par des portes qui permettaient de circuler entre les différentes travées. Les deux colonnes encore intactes (et remontées par H. Chevrier en 1952) mesurent 9,65 m de hauteur.

Ce monument de Karnak fut publié par J. Leclant en 1953 (BIFAO 53), peu après sa restauration. Malgré la qualité de ce travail, cette ancienne publication reste incomplète. Étant donné qu’il s’agit de l’unique « colonnade propylée » relativement bien conservée de Taharqa encore en place — et sans modification ultérieure — à Thèbes, il convient de proposer une nouvelle publication scientifique exhaustive.

La couverture photographique haute-définition de l’ensemble du monument réalisée récemment par le CFEETK rend possible ce projet et la réalisation de nouveaux fac-similés. En outre, cette publication sera accompagnée de l’étude de sa décoration qui met en scène le couronnement de Taharqa ainsi que la place de cet édifice dans le programme architectural de ce roi dans la région. Ce travail s’inscrit dans la continuité de mes recherches doctorales (thèse soutenue en janvier 2016 à Lille, sous la direction du prof. D. Devauchelle) et a fait l’objet d’une première présentation lors du CECE 8 organisé à Lisbonne, en 2017.

Un sondage archéologique à l’avant de la colonnade orientale sera réalisé au cours du deuxième semestre 2021. Il permettra de mieux appréhender le contexte archéologique de ce secteur et de vérifier l’existence ou non de fondations d’un mur voire d’une porte (au niveau de la travée centrale) qui auraient délimité la colonnade et ainsi régulé l’accès sur son côté est.

Bibliographie sélective :

  • LECLANT (J.), « La colonnade éthiopienne à l’Est de la grande enceinte d’Amon à Karnak »BIFAO 53, 1953, p. 113-172.
  • LECLANT (J.), « Les colonnades-propylées de la XXVe dynastie à Thèbes », Les cahiers techniques de l’art 10, 1957, p. 27-45.
  • LECLANT (J.), Recherches sur les monuments thébains de la XXVe dynastie dite éthiopienneBdE 36, 1965, p. 56-58.
  • HOURDIN (J.), « Study of Kushite architectural programs: the Taharqa’s columned porches at Thebes », à paraître/forthcoming (étude présentée lors du CECE 8, Lisbonne, juin 2017).

3 — Un édifice à colonnes en l’honneur de Khonsou et d’Amon-Rê / A columned monument for Khonsu and Amun-Ra

Localisation : secteur sud de Karnak (?) / southern area of Karnak precinct (?)
Datation : XXVe dynastie, Taharqa

Column drums of Taharqa, southern area of Karnak temples (© CNRS-CFEETK/E. Saubestre — 2020/06/11)

Dans le cadre du projet Karnak, l’inventaire de la documentation de la XXVe dynastie à Karnak avait permis d’identifier un ensemble de fragments de colonnes de style kouchite en grès. Ces blocs furent découverts en 1922 dans la cour du 10e pylône par M. Pillet. Ils ne furent cependant jamais publiés ; seule Fr. Laroche-Traunecker les étudia dans les années 70 dans le cadre de son étude sur les colonnes kouchites. Ses travaux seront intégrés à cette nouvelle étude.

Les traces dans les cartouches royaux martelés permettent la lecture des noms de Taharqa. Deux scènes décorent symétriquement chaque colonne avec, d’un côté, le roi face à Khonsou et, de l’autre côté, face à Amon-Rê.

Du fait de la localisation de leur découverte et de leur décoration, cet édifice, un kiosque ou un portique, devait se dresser dans les environs de la cour du 10e pylône et du temple de Khonsou, c’est-à-dire dans la partie sud de l’enceinte actuelle de Karnak.

English version

During the inventory of XXVth dynasty documentation in link with Karnak Project, fragments of Kushite sandstone columns were identified. These blocks were discovered in 1922 in the courtyard of the 10th pylon by M. Pillet. They are still unpublished. They were only studied by Fr. Laroche-Traunecker in 1970’s as part of her study about the Kushite columns at Karnak. Her work will be incorporated in this new study.

The traces inside the erased cartouches allow the reading of the names of Taharqa. Each column is decorated with two symmetrical scenes, on one side, the king associated with the god Khonsu and, on the other side, with Amun-Ra.

Because of their decoration and of the location of their discovery, these columns could belong to a kiosk or a portico previously built in the area between the courtyard of the 10th pylon and the temple of Khonsou, i.e. southern area of Karnak precinct.

Bibliographie sélective :

Échéancier

Fouilles :

Automne 2020 :
Fondations de la porte sud du kiosque de Taharqa et sondage

Automne 2021 :
Sondage au niveau de la façade de la colonnade orientale de Taharqa

Publications :

Courant 2020:
Remise d’un article pour la publication des éléments de colonnes de Taharqa découverts dans la cour du 10e pylône — ouvrage collectif édité par A.I. Fernandez-Pichel dans la série Monografías de Oriente Antiguo (MOA)

Fin 2021 :
Remise du manuscrit pour la publication du vol. 1 du kiosque de Taharqa (étude de la décoration kouchite)
[vol. 2 sur la décoration ptolémaïque par M. Minas-Nerpel et R. Preys]

Fin 2022 :
Remise du manuscrit pour la nouvelle publication de la colonnade orientale de Taharqa.