CNRS-CFEETK 97327




Karnak - CFEETK. Ressource affichée depuis Nakala



Tête de colosse (Manniche D11) (KIU 3661)

XVIIIe dynastie / Amenhotep IV - Akhénaton
Grès

Cette tête fragmentaire appartenait à un colosse. La coiffe qu’il portait peut-être identifiée au khat ou au nemes qui supporte un uraeus. H. Chevrier mentionne la découverte de deux têtes lors de la campagne de 1926, dont l’une est identifiable à la G14 (KIU3689). Celle-ci serait la seconde comme le confirme la photographie de 1926 où elle est visible sur le chantier des fouilles. Cette tête figurait sur le registre du magasin du Caracol sous le numéro 42. Sa localisation actuelle est inconnue. Aucune inscription n’est conservée.

L. MANNICHE, The Akhenaten Colossi of Karnak, Le Caire, 2010, p. 41 fig. 2.22, fig. 2. 23 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



Tête d’un colosse Caire J55 (Manniche G14) (KIU 3689)

XVIIIe dynastie / Amenhotep IV - Akhénaton
Grès

Cette tête d’un colosse porte une coiffe dont ne subsiste que l’uraeus ; son état fragmentaire ne permet pas de l’identifier formellement à un khat ou à un nemes. Dans son rapport de fouilles, H. Chevrier précise avoir découvert deux têtes et un torse, le K38 (KIU 3754) face au pilier E de la cour de l’édifice découvert à l’est de l’enceinte du temple (ASAE 27, p. 144, fig. 4). Une des deux têtes était initialement rattachée à un torse. Le torse et la tête sont en outre visibles côte à côte sur une photographie du site, aux côtés du E12 (KIU3677). Cette tête portait le numéro 48 dans le registre d’inventaire du magasin du Caracol. Aucune inscription n’est conservée.

PM II2, p. 254, A (f).
H. CHEVRIER, « Rapport sur les travaux de Karnak (novembre 1926-mai 1927) », ASAE 27, 1927, p. 146, pl. III, 1, pl. IV (fig. 1.6) .
C. DE WIT, La statuaire de Tell el Amarna, Bruxelles, Anvers, 1950, p. 24-25, fig. 8 .
Musée d’art Egyptien ancien de Louxor : guide, Le Caire, 1978, p. 69, cat. 171 .
The Luxor Museum of Ancient Egyptian Art. Catalogue, Le Caire, 1978, cat. 156, p. 65 .
J.F. ROMANO, The Luxor Museum of Ancient Egyptian Art: catalogue, Le Caire, 1979, cat. n. 171, p. 120-121, fig. 93-94 .
متحف الأقصر للفن المصري القديم : كتالوج, BiGen 8, 1986, p. 57, n. 174 .
C. ALDRED, Akhenaten: King of Egypt, Londres, 1991, (couverture) .
R. PARTRIDGE, « Colossal Statues of Akhenaten from the Temple of Karnak », Ancient Egypt 8/1, 2007, fig. 6 .
L. MANNICHE, The Akhenaten Colossi of Karnak, Le Caire, 2010, p. 7, 18, 44, fig. 2.28-2.29, p. 45, 68, 102, 144 .



Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »


Pour les publications à caractère scientifique, les autorisations de reproduction sont accordées à titre gratuit.



Merci de retourner le formulaire de demande de reproduction complété à jeremy.hourdin@cnrs.fr.

Télécharger le formulaire de demande de reproduction.

Les demandes sont traitées dans un délai de 15 jours ouvrables. Aucune demande ne sera traitée en juillet-août. Toute demande incomplète sera rejetée.



Pour toute demande de reproduction destinée à une publication non scientifique.



Merci de contacter cfeetk@cnrs.fr 
Ce document a été téléchargé 422 fois.
Responsable du service des Archives scientifiques du CFEETK : Jérémy Hourdin : jeremy.hourdin@cnrs.fr

Interface de consultation des Archives scientifiques du CFEETK - Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak
© CNRS / Sébastien Biston-Moulin

version 0.2
4 527 854 visites - 1946 visite(s) aujourd'hui - 8 connecte(s)
6 633 906 photographies téléchargées.







Cette interface de consultation des archives scientifiques du Cfeetk a été réalisée dans le cadre du projet Karnak (CNRS, USR 3172 - CFEETK / UMR 5140, Équipe ENiM - Programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01 Labex ARCHIMEDE)

Les métadonnées des images sont affichées depuis ArcheoGrid Karnak développé par ArchéoVision, l’interface de gestion et de documentation des archives scientifiques du Cfeetk. La structuration topographique et les informations concernant les sujets des photographies sont issus du projet Karnak. Les documents en pleine résolution sont affichés depuis Nakala le service de dépôt, documentation et diffusion des données de la recherche mis en place par Huma-Num, la très grande infrastructure française des humanités numériques.