CNRS-CFEETK 85762




Karnak - CFEETK. Ressource affichée depuis Nakala



VIIe pylône, Face nord, Scène Môle oriental : Massacre des ennemis (KIU 2106)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis III
Grès

La partie de la liste des peuples vaincues qui se situe à l’est de la paroi a été gravée dans un second temps.

Urk. IV, 780, 16-786, 8 (216 (c)), 786, 10-794, 9 (217).
A. MARIETTE-BEY, Karnak. Étude topographique et archéologique. Texte, Leipzig, 1875, p. 52-54 .
A. MARIETTE-BEY, Karnak. Étude topographique et archéologique. Planches, Leipzig, 1875, pl. 19-21 .
A. MARIETTE-BEY, Les listes géographiques des pylônes de Karnak comprenant la Palestine, l’Éthiopie, le pays des Somâl. Texte, Leipzig, 1875, p. 3-50 .
A. MARIETTE-BEY, Les listes géographiques des pylônes de Karnak comprenant la Palestine, l’Éthiopie, le pays des Somâl. Atlas, Leipzig, 1875, Première Partie .
E. DESJARDINS, « Considérations sur une suite de travaux de M. Mariette, relatifs à la topographie de Karnak, aux textes qui y ont été récemment découverts et à l’explication des fameuses listes géographiques de Thoutmès III », Comptes rendus des séances de l’année 1876, CRAIBL 20, 1877, p. 21-24 .
W.S. GOLENISCHEFF, « Offener Brief an Herrn Professor H. Brugsch », ZÄS 20, 1882, p. 145-148 .
H.G. TOMKINS, « A Paper on the Topography of Northern Syria, with Special Reference to the Karnak Lists of Thothmes III », PSBA 7, 1885, p. 160-163 .
G. MASPERO, « Révision des listes géographiques de Thoutmos III », RecTrav 7, 1886, p. 94-97 .
H.G. TOMKINS, « The Karnak Tribute-Lists of Thothmes III », PSBA 9, 1887, p. 162-167 .
H.G. TOMKINS, « Note on the Name K263 Nepirîuriu, in the Karnak List of Northern Syria », PSBA 11, 1889, p. 78-79 .
H.G. TOMKINS, « On the Topography of Northern Syria, with Special Reference to the Karnak Lists of Thothmes III », TSBA 9, 1893, p. 227-254 .
H.G. TOMKINS, « The Karnak Lists of Thothmes III, relating to Northern and Southern Syria », TSBA 9, 1893, p. 255-256 .
H.G. TOMKINS, « Tributes-Lists of Thothmes III, Southern Syria », TSBA 9, 1893, p. 257-280 .
J. SIMONS, Handbook for the Study of Egyptian Topographical Lists Relating to Western Asia, Leyde, 1937, p. 27-38 et p. 109-122 .
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 269 .
R. GIVEON, « Gebaʿ (Urk. IV, 786, 114) », GM 49, 1981, p. 33-36 .
A. BURKHARDT, E. BLUMENTHAL, I. MÜLLER, Urkunden der 18. Dynastie. Übersetzung zu den Heften 5-16, Berlin, 1984, p. 242-252 .
C.J. LENZEN, E.A. KNAUF, « Notes on Syrians Toponyms in Egyptian Sources I », GM 96, 1987, p. 59-64 .
D.B. REDFORD, The wars in Syria and Palestine of Thutmose III, Culture and history of the ancient Near East 16, 2003, p. 43-47 .
K.A. KITCHEN, « Egyptian New-Kingdom Topographical Lists. An Historical Resource with “Literary” Histories », dans Th. SCHNEIDER (éd.), Causing His Name To Live. Studies in Egyptian Epigraphy and History in Memory of William J. Murnane, CHANE 37, 2009, p. 129-131 et 135 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



VIIe pylône, Face nord, Statuaire, Colosse oriental (KIU 119)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis III
Granite

G. Legrain a découvert les fragments de ce colosse le 24 octobre 1901 dans l’axe de la porte du VIIe pylône, face nord, dont le plus gros fragment était couché orienté Est-Ouest. Il indique qu’il se trouvait sous les fondations d’un mur tardif, « bâti en pierres antiques arrachées aux monuments voisins et entremêlées de briques rouges » (741 p. 271). Ce colosse possède le numéro 7 dans le schéma qu’il donne dans op. cit. p. 272, il précise que les numéros correspondent aux emplacements des socles en place. Il semble que le colosse ait été remonté peu de temps après puisqu’« une photographie provenant des archives Borchardt, prises à la mi-décembre 1901, montre que les deux premiers colosses remontés sont les n° 1 et 7, donc les plus proches de la porte. » (415 p. 262). Dans le milieu des années 1950, Sh. Adam et F. El-Shaboury ont fouillé les fondations de l’ensemble des statues de la face nord. Les statues ont été démontées et replacées sur des fondations en béton pour éviter la détérioration du granite. Il forme une paire avec le colosse ouest similaire (ASN.PY7.st1.o).

PM II2, p. 168.
Urk IV, p. 556, 11.
KRI VI, p. 44, 6-8 ; KRITA VI, p. 45.
A. MARIETTE-BEY, Karnak. Étude topographique et archéologique. Planches, Leipzig, 1875, pl. 2, 6-7 .
G. LEGRAIN, « Rapport sur les travaux exécutés à Karnak du 25 septembre au 31 octobre 1901 », ASAE 2, 1901, p. 270-271 .
G. LEGRAIN, « Second rapport sur les travaux exécutés à Karnak du 31 octobre 1901 au 15 mai 1902 », ASAE 4, 1903, p. 7, n° 7 .
M. PILLET, Thèbes. Karnak et Louxor, Paris, 1928, fig. 75 .
Sh. ADAM, F. EL-SHABOURY, « Report on the Work of Karnak during the Seasons 1954-55 and 1955-56 », ASAE 56, 1959, p. 41-42 et pl. 8-9 .
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 272 et pl. XXXIX .
H. SOUROUZIAN, « Standing Royal Colossi of the Middle Kingdom Reused by Ramesses II », MDAIK 44, 1988, p. 240, n. 55 .
A.J. PEDEN, The Reign of Ramesses IV, Warminster, 1994, p. 38-39 .
H. SOUROUZIAN, « Les colosses du IIe pylône du temple d’Amon-Rê à Karnak, remplois ramessides de la XVIIIe dynastie », Karnak 10, 1995, p. 514 et pl. 12 a .
D. LABOURY, La statuaire de Thoutmosis III. Essai d’interprétation d’un portrait royal dans son contexte historique, AegLeod 5, 1998, p. 118-123, fig. 26, 28-30 .
R.A. SCHWALLER DE LUBICZ, The Temples of Karnak, Londres, 1999, p. 694 et pl. 363 .
M. AZIM, G. REVEILLAC, Karnak dans l’objectif de Georges Legrain. Catalogue raisonné des archives photographiques du premier directeur des travaux de Karnak de 1895 à 1917, Paris, 2004, vol. 1, p. 260-262 .
M. AZIM, G. REVEILLAC, Karnak dans l’objectif de Georges Legrain. Catalogue raisonné des archives photographiques du premier directeur des travaux de Karnak de 1895 à 1917, Paris, 2004, vol. 2, p. 184-185 et 188 .
B. MAGEN, Steinerne Palimpseste. Zur Wiederverwendung von Statuen durch Ramses II. ind seine Nachfolger, Wiesbaden, 2011, p. 322 .
G. DEMBITZ, « Les inscriptions de Ramsès IV de l’allée processionnelle nord-sud à Karnak révisées. Karnak Varia (§ 6) », Karnak 16, 2017, p. 173, n. 51 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »


Pour les publications à caractère scientifique, les autorisations de reproduction sont accordées à titre gratuit.



Merci de retourner le formulaire de demande de reproduction complété à jeremy.hourdin@cnrs.fr.

Télécharger le formulaire de demande de reproduction.

Les demandes sont traitées dans un délai de 15 jours ouvrables. Aucune demande ne sera traitée en juillet-août. Toute demande incomplète sera rejetée.



Pour toute demande de reproduction destinée à une publication non scientifique.



Merci de contacter cfeetk@cnrs.fr 
Ce document a été téléchargé 128 fois.
Responsable du service des Archives scientifiques du CFEETK : Jérémy Hourdin : jeremy.hourdin@cnrs.fr

Interface de consultation des Archives scientifiques du CFEETK - Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak
© CNRS / Sébastien Biston-Moulin

version 0.2
3 329 734 visites - 2462 visite(s) aujourd'hui - 2 connecte(s)
4 888 610 photographies téléchargées.







Cette interface de consultation des archives scientifiques du Cfeetk a été réalisée dans le cadre du projet Karnak (CNRS, USR 3172 - CFEETK / UMR 5140, Équipe ENiM - Programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01 Labex ARCHIMEDE)

Les métadonnées des images sont affichées depuis ArcheoGrid Karnak développé par ArchéoVision, l’interface de gestion et de documentation des archives scientifiques du Cfeetk. La structuration topographique et les informations concernant les sujets des photographies sont issus du projet Karnak. Les documents en pleine résolution sont affichés depuis Nakala le service de dépôt, documentation et diffusion des données de la recherche mis en place par Huma-Num, la très grande infrastructure française des humanités numériques.