CNRS-CFEETK 43229




Karnak - CFEETK. Ressource affichée depuis Nakala



Salle hypostyle (KIU 859)

XIXe dynastie /
Grès



PM II2, p. 41-59.
P. GILBERT, « La conception dramatique de la salle hypostyle à Karnak », dans Mélanges Mariette, BdE 32, 1961, p. 71-79 .
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 59-78.
J.-Fr. CARLOTTI, « Contribution à l’étude métrologique de quelques monuments du temple d’Amon-Rê à Karnak », Karnak 10, 1995, p. 75, 88-89, pl. 5, 29-30 .
P.J. BRAND, « Rescue Epigraphy in the Hypostyle Hall at Karnak », EgArch 19, 2001, p. 11-13 .
P.J. BRAND, « Postscript. Rescue Epigraphy in the Hypostyle Hall », KMT 12/3, 2001, p. 59.
P.J. BRAND, « A Brief Report on the Hypostyle Hall Project », NSSEA 1, 2002, p. 2.
H. REFAI, « Notes on the Function of the Great Hypostyle Hall in the Egyptian Temple : A Theban Approach », dans Z. Hawass (éd.), Egyptology at the Dawn of the Twenty-first Century. Proceedings of the Eight International Congress of Egyptologists, Cairo, 2000, Le Caire, New York, 2003, p. 393-399 .
N. GRIMAL, « Une publication documentaire de la salle hypostyle du temple de Karnak », CRAIBL 147, 2003, p. 1002-1013.
A. ARNAUDIÈS, « Le DVD de la salle hypostyle de Karnak et ses aspects documentaires », Égypte Afrique & Orient 29, 2003, p. 73-79 .
A. ARNAUDIÈS, A. CHÉNÉ, Les parois de la salle hypostyle de Karnak (DVD), Études égyptologiques 2, 2003,
W.J. MURNANE, P.J. BRAND, J. KARKOWSKI, « The Karnak Hypostyle Hall Project : (1992-2002) », ASAE 78, 2004, p. 79-127.
E. MEYER, P. GRUSSENMEYER, T. TIDAFI, « Photogrammetry for the Epigraphic Survey in the Great Hypostyle Hall of Karnak Temple : a New Approach », Geo-Imagery Bridging Continents, XXth ISPRS Congress, 12-23 July 2004 Istanbul, Commission 5, 2004, p. 377-382.
M. AZIM, V. RONDOT, « Note archéologique et épigraphique sur les architraves de la grande salle hypostyle du temple d’Amon-Rê à Karnak », dans Causing His Name to Live: Studies in Egyptian Epigraphy and History in Memory of William J. Murnane, CHANE 37, 2009, p. 21-28.
L. CHANDELIER, B. CHAZALY, Y. EGELS, « Numérisation 3D et déroulé photographique des 134 colonnes de la Grande Salle Hypostyle de Karnak », Revue XYZ 120, 2009, p. 33-39.
J.-Fr. CARLOTTI, Ph. MARTINEZ, « Un “château de millions d’années” d’époque ramesside : la grande salle hypostyle du temple d’Amon-Rê à Karnak. Nouvelles observations architecturales et épigraphiques, essai d’interprétation », dans Les temples de millions d’années et le pouvoir royal à Thèbes au Nouvel Empire, Memnonia CS 2, 2010, p. 119-146.
P.J. BRAND, « The Date of the War Scenes at Karnak and the History of the Late Nineteenth Dynasty », dans M. Collier, S. Snape (éd.), Ramesside Studies in Honour of K.A. Kitchen, Bolton, 2011, p. 51-84 .
J. REVEZ, P.J. BRAND, « Le programme décoratif des colonnes de la grande salle hypostyle de Karnak : bilan de la mission canado-américaine de 2011 », BSFE 184, 2012, p. 10-38.
P.J. BRAND, J. REVEZ, J. KARKOWSKI, « Karnak Hypostyle Hall Project, Report on the 2011 Field Season for the University of Memphis & the Université du Québec à Montréal », Karnak 14, 2013, p. 193-229 .
J.-Fr. CARLOTTI, Ph. MARTINEZ, « Nouvelles observations architecturales et épigraphiques sur la grande salle hypostyle du temple d’Amon-Rê à Karnak », Karnak 14, 2013, p. 231-277 .
J. MASQUELIER-LOORIUS, Séthi Ier et le début de la XIXe dynastie, Paris, 2013, p. 122-126 .
P.F. BRAND, E. LAROZE, J. REVEZ, « Le projet américano-canadien de relevé des colonnes de la Grande Salle Hypostyle de Karnak : objectifs globaux et méthologie », JSSEA 38, 2013, p. 17-34.
J. REVEZ, P. BRAND, « The Notion of Prime Space in the Layout of the Column Decoration in the Great Hypostyle Hall at Karnak », Karnak 15, 2015, p. 253-310 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



« Porte » de Ramsès IX (KIU 3251)

XXe dynastie / Ramsès IX
Grès

Cette « Porte de Ramsès IX » est l’ensemble architectural séparant la cour du IIIe pylône de celle du VIIe. Elle est appuyée contre la face sud du IIIe pylône et contre le mur ouest de la cour du IVe pylône. Certains blocs des soubassements des parois est et ouest sont des réemplois de la cour à portique de Thoutmosis IV (KIU 2775). Les éléments remployés ne sont pas traités à ce stade.

PM II2, p. 75-76.
KRI VI, p. 453-455 .
KRITA VI, p. 349-350 .
J.-Fr. CHAMPOLLION, Monuments de l’Égypte et de la Nubie. Notices descriptives conformes aux manuscrits autographes rédigés sur les lieux par Champollion le Jeune II, Paris, 1844, p. 125 .
Ch. NIMS, « Places about Thebes », JNES 14, 1955, p. 116 et 123 (17) .
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 272-273 .
A.A.M.A. AMER, « Notes on Ramses IX in Memphis and Karnak », GM 57, 1982, p. 11-16 .
Fr. LE SAOUT, « Reconstitution des murs de la cour de la Cachette », Karnak 7, 1982, p. 233 .
M. GABOLDE, « Étude sur l’évolution des dénominations et de l’aspect des pylônes du temple d’Amon-Rê à Karnak », BCLE 6, 1992, p. 30, 39, n. 58-59, 59, fig. 31 .
A.A.M.A. AMER, The Gateway of Ramesses IX in the Temple of Amun at Karnak, Warminster, 1999, 43 p., 18 pl. .
P.J. BRAND, Review of A.A.M.A. AMER, The Gateway of Ramesses IX in the Temple of Amun at Karnak, Warminster, 1999, JARCE 37, 2000, p. 218-219 .
W.J. Murnane, Review of A.A.M.A. AMER, The Gateway of Ramesses IX in the Temple of Amun at Karnak, Warminster, 1999, JNES 60, 2001, p. 300-305 .
B. LETELLIER, Fr. LARCHÉ, La cour à portique de Thoutmosis IV, ÉtudÉg 12, 2013, p. 35-38, 144, 397 et 444-445 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



IIIe pylône (KIU 1274)

XVIIIe dynastie / Amenhotep III
Grès



PM II2, p. 60 (182) et 61 (183).
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 78-86 et pl. Xc.
J.-Cl. GOLVIN, « La restauration antique du passage du IIIe pylône », Karnak 8, 1987, p. 189-206.
R. SAAD, « Les travaux d’Aménophis IV au IIIe pylône du Temple d’Amon Rê à Karnak », Kêmi 20 (= Karnak 3) , 1970, p. 188 et 192-193.
L. ROBERT, « Notes sur un curieux relief du IIIe pylône du temple d’Amon-Rê à Karnak », BCLE 6, 1992, p. 61-78.
J.-Fr. CARLOTTI, « Contribution à l’étude métrologique de quelques monuments du temple d’Amon-Rê à Karnak », Karnak 10, 1995, p. 84, 86-87 et pl. 19 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



Cour sud du IVe pylône (KIU 945)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis Ier




PM II2, p. 80-5 (203-221).
G. LEGRAIN, « Rapports sur les travaux exécutés à Karnak du 31 octobre 1902 au 15 mai 1903 », ASAE 5, 1904, pl. II, p. 32 [12] .
L. BORCHARDT, Zur Baugeschichte des Amonstempels von Karnak, UGAÄ 5, 1905, p. 8sq. .
G. JÉQUIER, L’Architecture et la décoration dans l’ancienne Égypte I, 1920, pl. 22 (non consulté).
M. PILLET, Thèbes. Karnak et Louxor, Paris, 1928, fig. 46 (non consulté).
Fr. VON BISSING, « Baumeister und Bauten aus dem Beginn des Neuen Reichs », Studi in memoria di Ippolito Rosellini nel primo centenario della morte I, 1949, pl. VII, p. 146-7 (non consulté).
A. CHAMPDOR, Thèbes aux Cent Portes , 1955, p. 10 .
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, pl.XIII [A], p. 96-106 .
Chr. LEBLANC, « Piliers et colosses de type “osiriaque” dans le contexte des temples de culte royal », BIFAO 80, 1980, p. 71-4
R.A. SCHWALLER DE LUBICZ, The Temples of Karnak, Londres, 1999, pl. 110-114, 117 .
J.-Fr. CARLOTTI, L. GABOLDE, « Nouvelles données sur la Ouadjyt », Karnak 11, 2003, p. 266–9, pl. XI .
Fr. LARCHÉ, « Nouvelles observations sur les monuments du Moyen et du Nouvel Empire dans la zone centrale du temple d’Amon », Karnak 12, 2007, p. 450-469, pl. XLV-XI .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



Cour nord du IVe pylône (KIU 946)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis Ier







Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



Cour nord du VIe pylône (KIU 1122)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis III


 Cour nord du VIe pylône




Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



Chapelle de Philippe Arrhidée (KIU 2610)

Macédoniens / Philippe Arrhidée
Granite



PM II2, p. 98-102.
E. de ROUGÉ, J. ROUGÉ DE, « Étude des monuments du massif de Karnak. Résumé du cours du Collège de France, professé par M. le vicomte E. de Rougé (année 1872), rédigé par M. Jacques de Rougé, deuxième article », MdA 1, 1873, p. 67-71 .
J.-Fr. CHAMPOLLION, Monuments de l’Égypte et de la Nubie. Notices descriptives conformes aux manuscrits autographes rédigés sur les lieux par Champollion le Jeune II, Paris, 1844, p. 147-153 .
LD Text III, p. 25-26 .
W. TYNDALE, Below the Cataracts, Londres, Philadelphie, 1907, p. 222-223 .
G. LEGRAIN, « Le logement et transport des barques sacrées et des statues des dieux dans quelques temples égyptiens », BIFAO 13, 1917, p. 18-26, 46-50, pl. 2, 4 et 5, fig. 1 .
G. JÉQUIER, L’architecture et la décoration dans l’ancienne Égypte 3, Les temples ptolémaïques et romains, Paris, 1924, pl. 2-3 .
L. BORCHARDT, H. RICKE, Ägyptische Tempel mit Umgang, Beiträge zum ägyptischen Bauforschung und Altertumskunde 2, 1938, p. 85-90, pl. 18 .
H.H. NELSON, Key Plans Showing Locations of Theban Temple Decorations, OIP 56, 1941, pl. 12 (fig. 1-4).
B. von BOTHMER, « Ptolemaic Reliefs », BMFA 50, 1952, p. 19-27 .
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 136-141 .
R.A. SCHWALLER DE LUBICZ, Les temples de Karnak. Contribution à l’étude de la pensée pharaonique, Paris, 1982, p. 619-622, pl. 154-155, 157 .
J.-Fr. CARLOTTI, « Contribution à l’étude métrologique de quelques monuments du temple d’Amon-Rê à Karnak », Karnak 10, 1995, p. 82-83 et pl. 16 .
J.-Fr. CARLOTTI, L. GABOLDE, « Le nom du reposoir de barque en granit rose de Thoutmosis III (et le nom de celui de Philippe Arrhidée) », CRIPEL 24, 2004, p. 99-103 .
Chr. WALLET-LEBRUN, Le grand livre de pierre. Les textes de construction à Karnak, ÉtudÉg 9, MAIBL 41, 2009, p. 347-350 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



Cour sud du VIe pylône (KIU 3439)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis III







Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



Salle des fêtes « Heret-ib » (KIU 2134)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis III
Grès



J.-Fr. CARLOTTI, « Contribution à l’étude métrologique de quelques monuments du temple d’Amon-Rê à Karnak », Karnak 10, 1995, p. 89 et pl. 31 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



Magasin nord 2 (KIU 2196)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis III
Grès



PM II2, p. 104 (312).
R.A. SCHWALLER DE LUBICZ, Les temples de Karnak. Contribution à l’étude de la pensée pharaonique, Paris, 1982, p. 624, fig. 72 .
S. CASSOR-PFEIFFER, « Zur Reflexion Ptolemäischer Geschichte in den ägyptischen Tempeln aus der Zeit Ptolemaios’ IX. Philometor II./Soter II. und Ptolemaios’ X. Alexander I. (116-80 v. Chr.): Teil 1: Die Bau- Und Dekorationstätigkeit », JEgH 1/1, 2008, p. 48 .
R.K. RITNER, « Ptolemy IX Soter II at Thebes », dans P.F. Dorman, B.M. Bryan (éd.), Perspectives on Ptolemaic Thebes, Occasional Proceedings of the Theban Workshop, SAOC 65, 2011, p. 105-106, fig. 6.6-9 .
Cl. TRAUNECKER, « Thèbes, été 115 avant J.-C. : les travaux de Ptolémée IX Sôter II et son prétendu “Château de l’Or” à Karnak », dans Chr. Thiers (éd.), Documents de Théologies Thébaines Tardives (D3T 2), CENiM 8, 2013, p. 177-226 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



Mur extérieur de Thoutmosis III (KIU 2403)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis III
Grès et calcaire

Le mur extérieur est une enceinte en grès et en calcaire, construite par Thoutmosis III, qui entoure le cœur du temple d’Amon-Rê, depuis le IVe pylône au sud jusqu’au Ve pylône au nord. Seuls deux accès étaient ménagés dans ce mur, l’un au sud pour accéder à la cour du IVe pylône et l’autre dans le mur ouest. Lorsqu’il était complet, le mur devait dépasser 9 m 50 de hauteur (J. WINAND, M. BROZE, R. PREYS, « L’activité épigraphique belge dans le temple de Karnak », dans L. Bavay, M.-C. Bruwier, W. Claes, I. de Strooper [éd.], Ceci n’est pas une pyramide... - Un siècle de recherche archéologique belge en Égypte, Louvain, Paris, 2012, p. 93). Cette enceinte inclut l’Akh-menou ; elle lui est donc postérieure et doit être placée durant le règne autonome de Thoutmosis III (an 24 à 54). La décoration se limitait alors vraisemblablement à un bandeau d’inscription, effacé pour faire place à une décoration de deux registres de scènes d’offrandes et bandeaux de soubassement durant le règne de Ramsès II. Les éléments visibles du décor antérieur datant de Thoutmosis III, les graffiti postérieurs à la décoration de Ramsès II et les quelques 800 blocs épars identifiés (J. WINAND, M. BROZE, R. PREYS, loc. cit.) ne sont pas pris en compte à ce stade.

P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 209-219 .
W. HELCK, Die Ritualszenen auf der Umfassungsmauer Ramses’II. in Karnak, ÄA 18/1-2, 1968, .
E.F. WENTE, C.R. de W. HELCK, Die Ritualszenen auf der Umfassungsmauer Ramses II’ in Karnak, JNES 30, 1971, p. 315-318.
D. LABOURY, La statuaire de Thoutmosis III. Essai d’interprétation d’un portrait royal dans son contexte historique, AegLeod 5, 1998, p. 37-38 .
J.-Fr. CARLOTTI, L’Akh-menou de Thoutmosis III à Karnak. Étude architecturale, Paris, 2002, p. 173-175 .
P.J. BRAND, « Veils Votives and Marginalia: The Use of Sacred Space at Karnak and Luxor », dans P. Dorman, B.M. Bryan (éd.), Sacred Space and Sacred Function in Ancient Thebes, Occasional Proceedings of the Theban Workshop, SAOC 61, 2007, p. 51-83 .
Fr. LARCHÉ, « Nouvelles observations sur les monuments du Moyen et du Nouvel Empire dans la zone centrale du temple d’Amon », Karnak 12, 2007, p. 86 .
J. WINAND, « Le mur d’enceinte du temple d’Amon-Rê à Karnak », Isiaca 1, 2006, p. 71-83 .
Cl. OBSOMER, Ramsès II, Paris, 2012, p. 344-345 .
J. WINAND, M. BROZE, R. PREYS, « L’activité épigraphique belge dans le temple de Karnak », dans L. Bavay, M.-C. Bruwier, W. Claes, I. de Strooper (éd.), Ceci n’est pas une pyramide... - Un siècle de recherche archéologique belge en Égypte, Louvain, Paris, 2012, p. 93-99 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



Cour du VIIe pylône - « Cour de la cachette » (KIU 3312)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis III
Grès



Ch. SALVADOR, « Graffiti and sacred space: New Kingdom expressions of individuality in the court of the seventh pylon at Karnak », dans M. Ullmann (éd.), 10. Ägyptologische Tempeltagung. Ägyptische Tempel zwischen Normierung und Individualität. München, 29.-31. August 2014, KSGH 3,5, 2016, p. 111-128 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »


Demander une autorisation de reproduction

Pour les publications à caractère scientifique, les autorisations de reproduction sont accordées à titre gratuit.



Merci de retourner le formulaire de demande de reproduction complété à sebastien.biston-moulin@cnrs.fr.

Télécharger le formulaire de demande de reproduction.

Les demandes sont traitées dans un délai de 15 jours ouvrables. Aucune demande ne sera traitée en juillet-août. Toute demande incomplète sera rejetée.



Pour toute demande de reproduction destinée à une publication non scientifique.



Merci de contacter cfeetk@cnrs.fr 
Ce document a été téléchargé 606 fois.
Interface de consultation des Archives scientifiques du CFEETK - Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak
© CNRS / Sébastien Biston-Moulin

version 0.2
876 486 visites - 3139 visite(s) aujourd'hui - 6 connecte(s)
1 404 368 photographies téléchargées.







Cette interface de consultation des archives scientifiques du Cfeetk a été réalisée dans le cadre du projet Karnak (CNRS, USR 3172 - CFEETK / UMR 5140, Équipe ENiM - Programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01 Labex ARCHIMEDE)

Les métadonnées des images sont affichées depuis ArcheoGrid Karnak développé par ArchéoVision (UMS SHS 3D n°3657), l’interface de gestion et de documentation des archives scientifiques du Cfeetk. La structuration topographique et les informations concernant les sujets des photographies sont issus du projet Karnak. Les documents en pleine résolution sont affichés depuis Nakala le service de dépôt, documentation et diffusion des données de la recherche mis en place par Huma-Num, la très grande infrastructure française des humanités numériques.