CNRS-CFEETK 43048




Karnak - CFEETK. Ressource affichée depuis Nakala



VIIe pylône, Môle ouest, Face nord, Partie à l’ouest du mur de la cour du VIIe pylône, Décret oraculaire d’Amon en faveur de Maâtkarê B (KIU 220)

XXIe dynastie / Psoussenes II
Grès

Ce décret oraculaire a été rendu en faveur de la princesse Maâtkarê (B), la fille du roi Psousennès II, l’épouse d’Osorkon Ier. Seules les huit lignes inférieures de l’inscription sont conservées. La partie du texte conservée se décompose en deux questions posées à Amon-Rê. La première concerne l’hérédité perpétuelle des biens de Maâtkarê, la seconde la protection de ces biens par les dieux.

PM II2, p. 168.
A. MARIETTE-BEY, Karnak. Étude topographique et archéologique. Texte, Leipzig, 1875, p. 63 .
A. MARIETTE-BEY, Karnak. Étude topographique et archéologique. Planches, Leipzig, 1875, pl. 41 .
H. BRUGSCH, Geschichte Ägyptens unter den Pharaonen, Leipzig, 1877, p. 657-659.
J. CERNY, « Le caractère des Oushebtis d’après les idées du Nouvel Empire », BIFAO 41, 1942, p. 126-133 .
A.H. GARDINER, « The Gods of Thebes as Guarantors of Personal Property », JEA 48, 1962, p. 64-69 .
M. RÖMER, Gottes- und Priesterherrschaft in Ägypten am Ende des Neuen Reiches. Ein religionsgeschichtliches Phänomen und seine sozialen Grundlagen, ÄAT 21, 1994, p. 218-223.
K.A. KITCHEN, The Third Intermediate Period in Egypt (1100-650 B. C.), Oxford, 1996, p. 60-61 (§49, iii) .
J. WINAND, « Les décrets oraculaires pris en l’honneur d’Henouttaouy et de Maâtkarê (Xe et VIIe pylônes) », Karnak 11, 2003, p. 672-690, p. 707, fig. 4, pl. III .
K. JANSEN-WINKELN, Die Inschriften der Spätzeit 1. Die 21. Dynastie, Wiesbaden, 2007, p. 182-183 (11.10) .
R.K. RITNER, The Libyan Anarchy. Inscriptions from Egypt’s Third Intermediate Period, WAW 21, Atlanta, 2009, p. 163-165 .
A. DODSON, « The Transition between the 21st and 22nd Dynasties Revisited », dans G.P.F. Broekman, R.J. Demarée, O.E. Kaper (éd.), The Libyan Period in Egypt, Historical and Cultural Studies into the 21st-24th Dynasties, EgUit 23, 2009, p. 111-112 .
Br. MUHS, « Oracular property decrees in their historical and chronological context », dans G.P.F. Broekman, R.J. Demarée, O.E. Kaper (éd.), The Libyan Period in Egypt, Historical and Cultural Studies into the 21st-24th Dynasties, EgUit 23, 2009, p. 268-270 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »


Pour les publications à caractère scientifique, les autorisations de reproduction sont accordées à titre gratuit.



Merci de retourner le formulaire de demande de reproduction complété à jeremy.hourdin@cnrs.fr.

Télécharger le formulaire de demande de reproduction.

Les demandes sont traitées dans un délai de 15 jours ouvrables. Aucune demande ne sera traitée en juillet-août. Toute demande incomplète sera rejetée.



Pour toute demande de reproduction destinée à une publication non scientifique.



Merci de contacter cfeetk@cnrs.fr 
Ce document a été téléchargé 148 fois.
Responsable du service des Archives scientifiques du CFEETK : Jérémy Hourdin : jeremy.hourdin@cnrs.fr

Interface de consultation des Archives scientifiques du CFEETK - Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak
© CNRS / Sébastien Biston-Moulin

version 0.2
4 195 927 visites - 901 visite(s) aujourd'hui - 2 connecte(s)
6 203 654 photographies téléchargées.







Cette interface de consultation des archives scientifiques du Cfeetk a été réalisée dans le cadre du projet Karnak (CNRS, USR 3172 - CFEETK / UMR 5140, Équipe ENiM - Programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01 Labex ARCHIMEDE)

Les métadonnées des images sont affichées depuis ArcheoGrid Karnak développé par ArchéoVision, l’interface de gestion et de documentation des archives scientifiques du Cfeetk. La structuration topographique et les informations concernant les sujets des photographies sont issus du projet Karnak. Les documents en pleine résolution sont affichés depuis Nakala le service de dépôt, documentation et diffusion des données de la recherche mis en place par Huma-Num, la très grande infrastructure française des humanités numériques.