CNRS-CFEETK 32603




Karnak - CFEETK. Ressource affichée depuis Nakala



SL Sanctuaire solaire, Autel de la salle solaire (KIU 126)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis III
Calcite

Cet autel se trouve au centre de la salle solaire de l’Akh-ménou. Il est de type héliopolitain (quatre hetep), sa face nord est complètement détruite, les autres faces bien que mal conservées, présentent une décoration de frise de Nils et de provinces portant des offrandes. La face horizontale présente une inscription avec une restauration du nom d’Amon, ce qui implique que la réalisation de cet autel est antérieure à la période amarnienne. Une datation du règne de Thoutmosis III a été proposé (P. Barguet, loc. cit.), bien qu’aucun signe de l’inscription originale ne soit visible. Des cartouches de Ramsès III sont mentionnés par J.-Fr. Champollion, mais ne sont plus visibles aujourd’hui. L’autel ne semble pas être à sa position originale. J. Fr. Carlotti pense, à la suite de Cl. Traunecker, qu’il « était peut-être, sous le règne de Thoutmosis III, placé sous les toitures-terrasses de l’Akh-menou (...) Cet autel aurait été descendu sous le règne de Ramsès III dans la salle solaire » (529 p. 212). Le fragment 95CL178 conservé au Cheikh Labib semble lui appartenir. Un autre fragment pourrait avoir été découvert lors du nettoyage de la Heret-jb de l’Akh-menou en 1984, voir 721 p. 168-169.

PM II2, p. 123 (424).
J.-Fr. CHAMPOLLION, Monuments de l’Égypte et de la Nubie. Notices descriptives conformes aux manuscrits autographes rédigés sur les lieux par Champollion le Jeune II, Paris, 1844, p. 173-174 .
K. GALLING, Der Altar in den Kulturen des alten Orients, Berlin, 1925, 1925, p. 5 (non consulté).
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 204 et n. 2 .
J. BAINES, Fecundity Figures, Egyptian Personification and the Iconology of a Genre, Warsminster, 1985, p. 105, p. 106, fig. 74, p. 159 et p. 159, fig. 97
  L. GABOLDE, D. LE FUR, A.H. MAAROUF, « Fragments divers découverts dans l’Akh-Menou », Karnak 8, 1987, p. 168-169 et fig. 3a-b .
Cl. TRAUNECKER, « Observations sur les cultes à ciel ouvert en Égypte ancienne. La salle solaire de l’Akhmenou à Karnak », dans L’espace sacrificiel dans les civilisations méditerranéennes de l’Antiquité, Lyon, 1991, p. 254-255, pl. LXXIb et pl. LXXIIIb .
H. ERNST, « Ein Weihgeschenk Thutmosis’III. an Amun-Re. Der Sonnenaltar im Re-Heiligtum im Achmenu zu Karnak », ZÄS 128, 2001, p. 1-6, fig. 1-7 et pl. I-VIII .
J.-Fr. CARLOTTI, L’Akh-menou de Thoutmosis III à Karnak. Étude architecturale, Paris, 2002, p. 82, p. 84, p. 86-87, p. 212, p. 234, p. 245-246, p. 256 et p. 87, fig. 43 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »


Demander une autorisation de reproduction

Pour les publications à caractère scientifique, les autorisations de reproduction sont accordées à titre gratuit.



Merci de retourner le formulaire de demande de reproduction complété à christophe.thiers@cnrs.fr.

Télécharger le formulaire de demande de reproduction.

Les demandes sont traitées dans un délai de 15 jours ouvrables. Aucune demande ne sera traitée en juillet-août. Toute demande incomplète sera rejetée.



Pour toute demande de reproduction destinée à une publication non scientifique.



Merci de contacter cfeetk@gmail.com 
Ce document a été téléchargé 15 fois.
Interface de consultation des Archives scientifiques du CFEETK - Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak
© CNRS / Sébastien Biston-Moulin

version 0.2
1 571 527 visites - 2932 visite(s) aujourd'hui - 14 connecte(s)
2 421 686 photographies téléchargées.







Cette interface de consultation des archives scientifiques du Cfeetk a été réalisée dans le cadre du projet Karnak (CNRS, USR 3172 - CFEETK / UMR 5140, Équipe ENiM - Programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01 Labex ARCHIMEDE)

Les métadonnées des images sont affichées depuis ArcheoGrid Karnak développé par ArchéoVision (UMS SHS 3D n°3657), l’interface de gestion et de documentation des archives scientifiques du Cfeetk. La structuration topographique et les informations concernant les sujets des photographies sont issus du projet Karnak. Les documents en pleine résolution sont affichés depuis Nakala le service de dépôt, documentation et diffusion des données de la recherche mis en place par Huma-Num, la très grande infrastructure française des humanités numériques.