CNRS-CFEETK 117156




Karnak - CFEETK. Ressource affichée depuis Nakala



Chapelle d’Osiris Neb-neheh (KIU 328)

XXVIe dynastie / Amasis


La chapelle d’Osiris Neb-neheh a été construite à la XXVIe dynastie entre les règnes d’Amasis et de Psammétique III quand Ânkhnesnéféribrê était divine adoratrice. Probablement découverte en mars 1819 (cf. Cl. Traunecker, op. cit., p. 156) ; il s’agit de la première des trois chapelles osiriennes auxquelles on accède sur la voie de Ptah depuis le sud. L’édifice comprend plusieurs ensembles : depuis une porte monumentale en grès, on accède à une petite cour hypostyle composée de quatre colonnes, avec, dans l’axe, une seconde porte en grès qui donne sur un vestibule précédant la chapelle proprement dite construite entièrement elle-aussi en grès. Cette dernière est composée de deux pièces. Le reste des structures de la chapelle est en briques crues. Depuis la salle hypostyle, au sud, une porte secondaire (comme pour la chapelle voisine d’Osiris Ounnefer Neb-djefaou) devait donner sur des pièces secondaires (ibid., p. 179-180).

PM II2, p. 192-193.
A. MARIETTE-BEY, Karnak. Étude topographique et archéologique. Texte, Leipzig, 1875, p. 75-76 .
A. MARIETTE-BEY, Karnak. Étude topographique et archéologique. Planches, Leipzig, 1875, pl. 56 .
J.-Fr. CHAMPOLLION, Monuments de l’Égypte et de la Nubie. Notices descriptives conformes aux manuscrits autographes rédigés sur les lieux par Champollion le Jeune II, Paris, 1844, p. 279-280 .
C.R. LEPSIUS, Denkmäler aus Aegypten und Aethiopien. Text. Dritter Band. Theben, Leipzig, 1900, p. 9.
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 14 .
K. MYSLIWIEC, Royal portraiture of the Dynasties XXI-XXX, Mayence, 1988, pl. LXV-LXVI .
E. BLYTH, Karnak : Evolution of a Temple, Londres, New York, 2006, p. 212 .
Cl. TRAUNECKER, « La chapelle d’Osiris “seigneur de l’éternité-neheh” à Karnak », dans L. Coulon (éd.), Le culte d’Osiris au Ier millénaire av. J.-C. Découvertes et travaux récents Actes de la table ronde internationale tenue à Lyon Maison de l’Orient et de la Méditerranée (université Lumière-Lyon 2) les 8 et 9 juillet 2005, BdE 153, 2010, p. 155-194 .
Chr. THIERS, « Un montant de naos au nom d’Amasis consacré au dieu Ptah », dans C. Zivie-Coche, I. Guermeur (éd.), « Parcourir l’éternité ». Hommages à Jean Yoyotte, BEHESR 156/2, 2012, p. 986, n. 27 .
C. KOCH, “Die den Amun mit ihrer Stimme zufriedenstellen” - Gottesgemahlinnen und Musikerinnen im Thebanischen Amunstaat von der 22. bis zur 26. Dynastie, SRaT 27, 2012, p. 56, 136-138 .
K. JANSEN-WINKELN, Inschriften der Spätzeit 4. Die 26. Dynastie, Wiesbaden, 2014, p. 719-724 (59.93) .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »


Pour les publications à caractère scientifique, les autorisations de reproduction sont accordées à titre gratuit.



Merci de retourner le formulaire de demande de reproduction complété à jeremy.hourdin@cnrs.fr.

Télécharger le formulaire de demande de reproduction.

Les demandes sont traitées dans un délai de 15 jours ouvrables. Aucune demande ne sera traitée en juillet-août. Toute demande incomplète sera rejetée.



Pour toute demande de reproduction destinée à une publication non scientifique.



Merci de contacter cfeetk@cnrs.fr 
Ce document a été téléchargé 50 fois.
Responsable du service des Archives scientifiques du CFEETK : Jérémy Hourdin : jeremy.hourdin@cnrs.fr

Interface de consultation des Archives scientifiques du CFEETK - Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak
© CNRS / Sébastien Biston-Moulin

version 0.2
4 675 141 visites - 4371 visite(s) aujourd'hui - 6 connecte(s)
6 829 389 photographies téléchargées.







Cette interface de consultation des archives scientifiques du Cfeetk a été réalisée dans le cadre du projet Karnak (CNRS, USR 3172 - CFEETK / UMR 5140, Équipe ENiM - Programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01 Labex ARCHIMEDE)

Les métadonnées des images sont affichées depuis ArcheoGrid Karnak développé par ArchéoVision, l’interface de gestion et de documentation des archives scientifiques du Cfeetk. La structuration topographique et les informations concernant les sujets des photographies sont issus du projet Karnak. Les documents en pleine résolution sont affichés depuis Nakala le service de dépôt, documentation et diffusion des données de la recherche mis en place par Huma-Num, la très grande infrastructure française des humanités numériques.