CNRS-CFEETK 102677




Karnak - CFEETK. Ressource affichée depuis Nakala



Mur extérieur de Thoutmosis III (KIU 2403)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis III
Grès et calcaire

Le mur extérieur est une enceinte en grès et en calcaire, construite par Thoutmosis III, qui entoure le cœur du temple d’Amon-Rê, depuis le IVe pylône au sud jusqu’au Ve pylône au nord. Seuls deux accès étaient ménagés dans ce mur, l’un au sud pour accéder à la cour du IVe pylône et l’autre dans le mur ouest. Lorsqu’il était complet, le mur devait dépasser 9 m 50 de hauteur (J. WINAND, M. BROZE, R. PREYS, « L’activité épigraphique belge dans le temple de Karnak », dans L. Bavay, M.-C. Bruwier, W. Claes, I. de Strooper [éd.], Ceci n’est pas une pyramide... - Un siècle de recherche archéologique belge en Égypte, Louvain, Paris, 2012, p. 93). Cette enceinte inclut l’Akh-menou ; elle lui est donc postérieure et doit être placée durant le règne autonome de Thoutmosis III (an 24 à 54). La décoration se limitait alors vraisemblablement à un bandeau d’inscription, effacé pour faire place à une décoration de deux registres de scènes d’offrandes et bandeaux de soubassement durant le règne de Ramsès II. Les éléments visibles du décor antérieur datant de Thoutmosis III, les graffiti postérieurs à la décoration de Ramsès II et les quelques 800 blocs épars identifiés (J. WINAND, M. BROZE, R. PREYS, loc. cit.) ne sont pas pris en compte à ce stade.

P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 209-219 .
W. HELCK, Die Ritualszenen auf der Umfassungsmauer Ramses’II. in Karnak, ÄA 18/1-2, 1968, .
E.F. WENTE, compte rendu de W. Helck, Die Ritualszenen auf der Umfassungsmauer Ramses II’ in Karnak, ÄA 18, 1968, JNES 30, 1971, p. 315-318.
D. LABOURY, La statuaire de Thoutmosis III. Essai d’interprétation d’un portrait royal dans son contexte historique, AegLeod 5, 1998, p. 37-38 .
J.-Fr. CARLOTTI, L’Akh-menou de Thoutmosis III à Karnak. Étude architecturale, Paris, 2002, p. 173-175 .
P.J. BRAND, « Veils Votives and Marginalia: The Use of Sacred Space at Karnak and Luxor », dans P. Dorman, B.M. Bryan (éd.), Sacred Space and Sacred Function in Ancient Thebes, Occasional Proceedings of the Theban Workshop, SAOC 61, 2007, p. 51-83 .
Fr. LARCHÉ, « Nouvelles observations sur les monuments du Moyen et du Nouvel Empire dans la zone centrale du temple d’Amon », Karnak 12, 2007, p. 86 .
J. WINAND, « Le mur d’enceinte du temple d’Amon-Rê à Karnak », Isiaca 1, 2006, p. 71-83 .
Cl. OBSOMER, Ramsès II, Paris, 2012, p. 344-345 .
J. WINAND, M. BROZE, R. PREYS, « L’activité épigraphique belge dans le temple de Karnak », dans L. Bavay, M.-C. Bruwier, W. Claes, I. de Strooper (éd.), Ceci n’est pas une pyramide... - Un siècle de recherche archéologique belge en Égypte, Louvain, Paris, 2012, p. 93-99 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »


Pour les publications à caractère scientifique, les autorisations de reproduction sont accordées à titre gratuit.



Merci de retourner le formulaire de demande de reproduction complété à jeremy.hourdin@cnrs.fr.

Télécharger le formulaire de demande de reproduction.

Les demandes sont traitées dans un délai de 15 jours ouvrables. Aucune demande ne sera traitée en juillet-août. Toute demande incomplète sera rejetée.



Pour toute demande de reproduction destinée à une publication non scientifique.



Merci de contacter cfeetk@gmail.com 
Ce document a été téléchargé 478 fois.
Responsable du service des Archives scientifiques du CFEETK : Jérémy Hourdin : jeremy.hourdin@cnrs.fr

Interface de consultation des Archives scientifiques du CFEETK - Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak
© CNRS / Sébastien Biston-Moulin

version 0.2
3 001 052 visites - 1048 visite(s) aujourd'hui - 4 connecte(s)
4 434 449 photographies téléchargées.







Cette interface de consultation des archives scientifiques du Cfeetk a été réalisée dans le cadre du projet Karnak (CNRS, USR 3172 - CFEETK / UMR 5140, Équipe ENiM - Programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01 Labex ARCHIMEDE)

Les métadonnées des images sont affichées depuis ArcheoGrid Karnak développé par ArchéoVision, l’interface de gestion et de documentation des archives scientifiques du Cfeetk. La structuration topographique et les informations concernant les sujets des photographies sont issus du projet Karnak. Les documents en pleine résolution sont affichés depuis Nakala le service de dépôt, documentation et diffusion des données de la recherche mis en place par Huma-Num, la très grande infrastructure française des humanités numériques.