CNRS-CFEETK 102658




Karnak - CFEETK. Ressource affichée depuis Nakala



Salle hypostyle (KIU 859)

XIXe dynastie /
Grès



PM II2, p. 41-59.
P. GILBERT, « La conception dramatique de la salle hypostyle à Karnak », dans Mélanges Mariette, BdE 32, 1961, p. 71-79 .
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 59-78.
J.-Fr. CARLOTTI, « Contribution à l’étude métrologique de quelques monuments du temple d’Amon-Rê à Karnak », Karnak 10, 1995, p. 75, 88-89, pl. 5, 29-30 .
P.J. BRAND, « Rescue Epigraphy in the Hypostyle Hall at Karnak », EgArch 19, 2001, p. 11-13 .
P.J. BRAND, « Postscript. Rescue Epigraphy in the Hypostyle Hall », KMT 12/3, 2001, p. 59.
P.J. BRAND, « A Brief Report on the Hypostyle Hall Project », NSSEA 1, 2002, p. 2.
H. REFAI, « Notes on the Function of the Great Hypostyle Hall in the Egyptian Temple : A Theban Approach », dans Z. Hawass (éd.), Egyptology at the Dawn of the Twenty-first Century. Proceedings of the Eight International Congress of Egyptologists, Cairo, 2000, Le Caire, New York, 2003, p. 393-399 .
N. GRIMAL, « Une publication documentaire de la salle hypostyle du temple de Karnak », CRAIBL 147, 2003, p. 1002-1013.
A. ARNAUDIÈS, « Le DVD de la salle hypostyle de Karnak et ses aspects documentaires », Égypte Afrique & Orient 29, 2003, p. 73-79 .
A. ARNAUDIÈS, A. CHÉNÉ, Les parois de la salle hypostyle de Karnak (DVD), Études égyptologiques 2, 2003,
W.J. MURNANE, P.J. BRAND, J. KARKOWSKI, « The Karnak Hypostyle Hall Project : (1992-2002) », ASAE 78, 2004, p. 79-127.
E. MEYER, P. GRUSSENMEYER, T. TIDAFI, « Photogrammetry for the Epigraphic Survey in the Great Hypostyle Hall of Karnak Temple : a New Approach », Geo-Imagery Bridging Continents, XXth ISPRS Congress, 12-23 July 2004 Istanbul, Commission 5, 2004, p. 377-382.
M. AZIM, V. RONDOT, « Note archéologique et épigraphique sur les architraves de la grande salle hypostyle du temple d’Amon-Rê à Karnak », dans Causing His Name to Live: Studies in Egyptian Epigraphy and History in Memory of William J. Murnane, CHANE 37, 2009, p. 21-28.
L. CHANDELIER, B. CHAZALY, Y. EGELS, « Numérisation 3D et déroulé photographique des 134 colonnes de la Grande Salle Hypostyle de Karnak », Revue XYZ 120, 2009, p. 33-39.
J.-Fr. CARLOTTI, Ph. MARTINEZ, « Un “château de millions d’années” d’époque ramesside : la grande salle hypostyle du temple d’Amon-Rê à Karnak. Nouvelles observations architecturales et épigraphiques, essai d’interprétation », dans Les temples de millions d’années et le pouvoir royal à Thèbes au Nouvel Empire, Memnonia CS 2, 2010, p. 119-146.
P.J. BRAND, « The Date of the War Scenes at Karnak and the History of the Late Nineteenth Dynasty », dans M. Collier, S. Snape (éd.), Ramesside Studies in Honour of K.A. Kitchen, Bolton, 2011, p. 51-84 .
S. CAUVILLE, L’offrande aux dieux dans le temple égyptien, Louvain, 2011, p. 279 .
J. REVEZ, P.J. BRAND, « Le programme décoratif des colonnes de la grande salle hypostyle de Karnak : bilan de la mission canado-américaine de 2011 », BSFE 184, 2012, p. 10-38.
P.J. BRAND, J. REVEZ, J. KARKOWSKI, « Karnak Hypostyle Hall Project, Report on the 2011 Field Season for the University of Memphis & the Université du Québec à Montréal », Karnak 14, 2013, p. 193-229 .
J.-Fr. CARLOTTI, Ph. MARTINEZ, « Nouvelles observations architecturales et épigraphiques sur la grande salle hypostyle du temple d’Amon-Rê à Karnak », Karnak 14, 2013, p. 231-277 .
J. MASQUELIER-LOORIUS, Séthi Ier et le début de la XIXe dynastie, Paris, 2013, p. 122-126 .
P.F. BRAND, E. LAROZE, J. REVEZ, « Le projet américano-canadien de relevé des colonnes de la Grande Salle Hypostyle de Karnak : objectifs globaux et méthologie », JSSEA 38, 2013, p. 17-34.
J. REVEZ, P. BRAND, « The Notion of Prime Space in the Layout of the Column Decoration in the Great Hypostyle Hall at Karnak », Karnak 15, 2015, p. 253-310 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



Temple de Ptah (KIU 246)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis III
Grès

Dans son état actuel, le temple de Ptah couvre une période chronologique s’étendant du règne de Thoutmosis III (c. 1479-1425 av. n.è.) jusqu’à celui de Tibère (14-37), entre lesquels sont attestés (phases de construction et/ou de restauration) : Aÿ/Horemheb, Ramsès III, Takélot II (XXIIe dynastie), Chabaka (XXVe dynastie), Ptolémée III Évergète Ier, Ptolémée IV Philopator, Ptolémée VI Philométor, Ptolémée X Alexandre Ier, Ptolémée XII Néos Dionysos. D’après la stèle de fondation érigée par Thoutmosis III (CGC 34013 = KIU 555), le temple a été construit peu avant le retour du roi de la première campagne asiatique (bataille de Mégiddo), en l’an 23. Hatchepsout étant absente de la construction, il est possible de resserrer la fourchette chronologique entre les années 20-21 (disparition d’Hatchepsout) et l’an 23. La chapelle nord du sanctuaire est consacrée au dieu Ptah, la chapelle sud à Hathor et la pièce centrale évoque Amon, Ptah et Hathor. La statue replacée dans la pièce centrale ainsi que la statue de Sekhmet dans la chapelle sud ne sont pas à leur emplacement d’origine. Situé lors de sa construction durant le règne de Thoutmosis III en dehors de l’enceinte d’Amon-Rê, le temple de Ptah a été inclus dans l’enceinte de Nectanebo. Plusieurs enceintes pour le sanctuaire lui-même ont pu être mises en lumière par les travaux archéologiques conduits sur le site depuis 2009 avec une enceinte contemporaine de Thoutmosis III, l’une de Chabaka, probablement liée à un édifice situé au sud du temple de Ptah lui-même et enfin une enceinte ptolémaïque dans le dernier état d’utilisation du temple. Des structures en briques crues antérieures à l’édifice de Thoutmosis III ont également été mises au jour par les différentes explorations archéologiques sous le temple. Ce monument a fait l’objet d’une importante campagne de restauration de 2009 à 2013.

PM II2, p. 195-202.
J.-Fr. CHAMPOLLION, Monuments de l’Égypte et de la Nubie. Notices descriptives conformes aux manuscrits autographes rédigés sur les lieux par Champollion le Jeune II, Paris, 1844, p. 274-278
LD Text III, p. 5-8 ; LD IV, 22b .
K.H. BRUGSCH, Thes., p. 1187-1189 .
U. BOURIANT, « Note de voyage (§7-12) », RecTrav 13, 1890, p. 169-171 .
G. MASPERO, « La consécration du nouveau temple de Ptah thébain par Thoutmosis III », CRAIBL 44, 1900, p. 113-123 .
G. LEGRAIN, « Le temple de Ptah Rîs-anbou-f dans Thèbes », ASAE 3, 1902, p. 38-66 .
G. LEGRAIN, « Le temple de Ptah Rîs-anbou-f dans Thèbes (suite) », ASAE 3, 1902, p. 97-114 .
H. CHEVRIER, « Rapports sur les travaux de Karnak », ASAE 46, 1947,
H. CHEVRIER, « Rapport sur les travaux de Karnak, 1952-1953 », ASAE 53, 1955, p. 18-19 et pl. IX et XI .
H. KEES, « Zur Organisation des Ptahtempels in Karnak und seiner Priesterschaft », MIO 3, 1955, p. 329-344 .
O. FIRCHOW, Thebanische Tempelinschriften aus griechisch-römischer Zeit, Berlin, 1957, nos 179-235 (= Urk. VIII) .
J. LECLANT, Recherches sur les monuments thébains de la XXVe dynastie dite éthiopienne, BdE 36, 1965, p. 36-41 et pl. XII-XVI .
M. ABD EL-RAZIQ, « Der Tempel von Ptah in Karnak », ASAE 76, 2001, p. 99-106 .
M. AZIM, G. REVEILLAC, Karnak dans l’objectif de Georges Legrain. Catalogue raisonné des archives photographiques du premier directeur des travaux de Karnak de 1895 à 1917, Paris, 2004, vol. 1, p. 345-352 et vol. 2, p. 311- 322 .
Chr. THIERS, P. ZIGNANI, « The temple of Ptah at Karnak », EA 38, 2011, p. 20-24 .
Chr. THIERS, « Le temple de Ptah à Karnak. Remarques préliminaires », dans H. Beinlich (éd.), 9. Ägyptologische Tempeltagung. Kultabbildung und Kultrealität, KSGH 3/4, 2013, p. 319-342 .
Chr. THIERS, P. ZIGNANI, « Le domaine de Ptah à Karnak. Premières données de terrain », Karnak 14, 2013, p. 493-513 .
M. ABD EL-RAZIQ, « Funktion des Tempels von Ptah in Karnak », Memnonia 25, 2014, p. 151-155 .
N. LICITRA, Chr. THIERS, P. ZIGNANI, « A Major Development Project of the Northern Area of the Amun-Re Precinct at Karnak during the Reign of Shabaqo », dans E. Pischikova, J. Budka, K. Griffin (éd.), Thebes in the First Millenium B.C., Cambridge, 2014, p. 549-564 .
S. BISTON-MOULIN, Chr. THIERS, Le temple de Ptah à Karnak I. Relevé épigraphique (Ptah, nos 1-191), II. Relevé photographique (J.-Fr. Gout), Travaux du Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak, BiGen 49, Le Caire, 2016, .
G. CHARLOUX, Chr. THIERS, M. ABD AL-AZIZ, « The afterlife of Egyptian statues: a cache of religious objects in the temple of Ptah at Karnak », Antiquity 359, 2017, p. 1189-1204 .
G. CHARLOUX, B. DURAND, ET AL., « Le domaine du temple de Ptah à Karnak. Nouvelles données de terrain », Karnak 16, 2017, p. 93-120 .
G. CHARLOUX, Chr. THIERS, « The early temple of Ptah at Karnak », Egyptian Archaeology 50, 2017, p. 11-15 .
3713 p. 25-161 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



Chapelle de Philippe Arrhidée (KIU 2610)

Macédoniens / Philippe Arrhidée
Granite

Le monument connu sous le nom de Chapelle de Philippe Arrhidée est l’édifice en granite bâti dans la zone centrale du temple d’Amon-Rê à Karnak (ZCT.SB.1-2). Reposoir permanent de la barque divine, il occupe le même emplacement que la chapelle-reposoir de Thoutmosis III, insérée dans le complexe du « Palais de Maât » construit sous le règne d’Hatchepsout. Longtemps considérée comme une copie fidèle de l’édifice de Thoutmosis III, la chapelle-reposoir de Philippe Arrhidée, bien qu’étant largement inspirée par la construction thoutmoside, présente des spécificités notables. Occupant une surface de 6,34 x 17,83 m pour une hauteur maximale de 6,85 m, le monument se compose de deux salles en enfilade sur l’axe central du temple d’Amon-Rê, le vestibule et le sanctuaire. « Le support des apparitions d’Amon » ou « (l’édifice) qui supporte les apparitions d’Amon » (wṯst ḫʿw Jmn) est le nom donné à la chapelle-reposoir (et à celle au nom de Thoutmosis III qui l’a précédée).

PM II2, p. 98-102.
E. de ROUGÉ, J. ROUGÉ DE, « Étude des monuments du massif de Karnak. Résumé du cours du Collège de France, professé par M. le vicomte E. de Rougé (année 1872), rédigé par M. Jacques de Rougé, deuxième article », MdA 1, 1873, p. 67-71 .
J.-Fr. CHAMPOLLION, Monuments de l’Égypte et de la Nubie. Notices descriptives conformes aux manuscrits autographes rédigés sur les lieux par Champollion le Jeune II, Paris, 1844, p. 147-153 .
LD Text III, p. 25-26 .
3778 p. 222-223 .
G. LEGRAIN, « Le logement et transport des barques sacrées et des statues des dieux dans quelques temples égyptiens », BIFAO 13, 1917, p. 18-26, 46-50, pl. 2, 4 et 5, fig. 1 .
G. JÉQUIER, L’architecture et la décoration dans l’ancienne Égypte 3. Les temples ptolémaïques et romains, Paris, 1924, pl. 2-3 .
L. BORCHARDT, Ägyptische Tempel mit Umgang, BÄBA 2, 1938, p. 85-90, pl. 18 .
H.H. NELSON, Key Plans Showing Locations of Theban Temple Decorations, OIP 56, 1941, pl. 12 (fig. 1-4).
B. von BOTHMER, « Ptolemaic Reliefs », BMFA 50, 1952, p. 19-27 .
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 136-141 .
P. LACAU, H. CHEVRIER, M.-A. BONHÊME, Une chapelle d’Hatshepsout à Karnak I, Le Caire, 1977, p. 402-415 .
R.A. SCHWALLER DE LUBICZ, Les temples de Karnak. Contribution à l’étude de la pensée pharaonique, Paris, 1982, p. 619-622, pl. 154-155, 157 .
J.-Fr. CARLOTTI, « Contribution à l’étude métrologique de quelques monuments du temple d’Amon-Rê à Karnak », Karnak 10, 1995, p. 82-83 et pl. 16 .
J.-Fr. CARLOTTI, L. GABOLDE, « Le nom du reposoir de barque en granit rose de Thoutmosis III (et le nom de celui de Philippe Arrhidée) », CRIPEL 24, 2004, p. 99-103 .
Chr. WALLET-LEBRUN, Le grand livre de pierre. Les textes de construction à Karnak, ÉtudÉg 9, MAIBL 41, 2009, p. 347-350 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »



IVe pylône (KIU 272)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis Ier
Grès et calcaire



PM II2, p. 78-80 et plan X.
J.-Fr. CHAMPOLLION, Monuments de l’Égypte et de la Nubie. Notices descriptives II, Paris, 1844, p. 129-132.
G. LEGRAIN, « Rapport sur les travaux exécutés à Karnak du 31 octobre 1902 au 15 mai 1903 », ASAE 5, 1904, p. 42.
G. JÉQUIER, L’architecture et la décoration dans l’ancienne Égypte 3. Les temples ptolémaïques et romains, Paris, 1924, pl. 21 .
J. CAPART, Thèbes. La gloire d’un grand passé, Bruxelles, 1925, p. 29, fig. 13 .
J. LECLANT, « Les inscriptions “éthiopiennes” sur la porte du IVe pylône du grand temple d’Amon à Karnak », RdE 8, 1951, p. 101-120 et pl. IV-V .
P. BARGUET, « La structure du temple Ipet-Sout d’Amon à Karnak du Moyen Empire à Aménophis II », BIFAO 52, 1953, p. 145-147 et pl. II.
L.-A. CHRISTOPHE, « À propos de deux épithètes de Ramsès IV », ASAE 52, 1952, p. 206 et n. 7.
J. YOYOTTE, « Un porche doré : La porte du IVe pylône au grand temple de Karnak », CdE 28/55-56, 1953, p. 28-38 .
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 87-96, 310 et pl. XIIB et XIIIB .
E. OTTO, M. HIRMER, Osiris und Amun. Kult und heilige Stätten, Munich, 1966, pl. 22 .
J.-Fr. CARLOTTI, « Contribution à l’étude métrologique de quelques monuments du temple d’Amon-Rê à Karnak », Karnak 10, 1995, p. 84, 86-87 et pl. 20 .
L. GABOLDE, « Le parvis et la porte du IVe pylône à Karnak : Considérations sur une chapelle et des obélisques », dans C. Zivie-Coche, I. Guermeur (éd.), « Parcourir l’éternité ». Hommages à Jean Yoyotte, BEHESR 156/1, 2012, p. 459-482.
B. LETELLIER, Fr. LARCHÉ, La cour à portique de Thoutmosis IV, ÉtudÉg 12, 2013, p. 418-421, 452, dépliants 20-23 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »


Pour les publications à caractère scientifique, les autorisations de reproduction sont accordées à titre gratuit.



Merci de retourner le formulaire de demande de reproduction complété à jeremy.hourdin@cnrs.fr.

Télécharger le formulaire de demande de reproduction.

Les demandes sont traitées dans un délai de 15 jours ouvrables. Aucune demande ne sera traitée en juillet-août. Toute demande incomplète sera rejetée.



Pour toute demande de reproduction destinée à une publication non scientifique.



Merci de contacter cfeetk@cnrs.fr 
Ce document a été téléchargé 697 fois.
Responsable du service des Archives scientifiques du CFEETK : Jérémy Hourdin : jeremy.hourdin@cnrs.fr

Interface de consultation des Archives scientifiques du CFEETK - Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak
© CNRS / Sébastien Biston-Moulin

version 0.2
3 262 139 visites - 72 visite(s) aujourd'hui - 4 connecte(s)
4 787 956 photographies téléchargées.







Cette interface de consultation des archives scientifiques du Cfeetk a été réalisée dans le cadre du projet Karnak (CNRS, USR 3172 - CFEETK / UMR 5140, Équipe ENiM - Programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01 Labex ARCHIMEDE)

Les métadonnées des images sont affichées depuis ArcheoGrid Karnak développé par ArchéoVision, l’interface de gestion et de documentation des archives scientifiques du Cfeetk. La structuration topographique et les informations concernant les sujets des photographies sont issus du projet Karnak. Les documents en pleine résolution sont affichés depuis Nakala le service de dépôt, documentation et diffusion des données de la recherche mis en place par Huma-Num, la très grande infrastructure française des humanités numériques.