CNRS-CFEETK 15166




Karnak - CFEETK. Ressource affichée depuis Nakala



Edifice d’Amenhotep II (KIU 1733)

XVIIIe dynastie / Amenhotep II
Grès

L’édifice construit sur le côté oriental de la cour du Xe pylône est décoré au nom d’Amenhotep II. Il fut essentiellement dégagé par M. Pillet entre 1923 et 1924. Il ne s’agit toutefois pas du monument original de ce roi, mais d’une nouvelle construction utilisant les blocs de celui-ci. La position originale de cette précédente construction n’est pas connue. Ch. Van Siclen propose de la situer dans la cour du IXe pylône, mais aucun élément ne peut prouver cette hypothèse de manière définitive. Le monument actuel a été construit après la période amarnienne. L’orientation des murs nord-sud selon la façade du IXe pylône d’Horemheb, qui devait donc exister à l’époque du remontage, et l’interruption de la fondation du mur est de la cour, aussi érigé par Horemheb, par des talatas remployées dans la fondation du bâtiment, suggèrent de dater l’édifice actuel entre la fin du règne d’Horemheb et le règne de Séthi Ier, dont le nom est attesté dans plusieurs dédicaces de restauration de ce monument. Les parois sont constituées de très nombreux blocs de réemploi d’Amenhotep II (mais aussi d’Amenhotep III, ainsi que des talatats) ; la décoration de certains d’entre eux est même parfois encore bien visibles sous les nouvelles scènes gravées à la suite de la reconstruction de l’édifice. Ces éléments décoratifs de monuments antérieurs ne sont pas pris en compte à ce stade du projet. Les scènes et textes d’Amenhotep II ornant les piliers sont quant à eux originaux et présentent de très nombreuses traces de restaurations post-amarniennes. Ch. Van Siclen propose que ce bâtiment ait été à l’origine une salle de fêtes d’Amenhotep II, mais quant à la vocation de l’édifice actuel, on ne peut pas clairement l’établir. Malgré sa position sur l’axe processionnel nord-sud de Karnak, il ne semble pas avoir été construit dans le but d’héberger les trois barques de la triade amonienne, du fait de sa structure architecturale et sa décoration.

PM II2, p. 185-186.
LD I, pl. 83.
J.-Fr. CHAMPOLLION, Monuments de l’Égypte et de la Nubie. Notices descriptives conformes aux manuscrits autographes rédigés sur les lieux par Champollion le Jeune II, Paris, 1844, p. 180 .
C.R. LEPSIUS, Denkmäler aus Aegypten und Aethiopien. Text. Dritter Band. Theben, Leipzig, 1900, p. 49-51 .
M. PILLET, « Rapport sur les travaux de Karnak (1922-1923) », ASAE 23, 1923, p. 125-129, pl. VI .
M. PILLET, « Rapport sur les travaux de Karnak (1923-1924) », ASAE 24, 1924, p. 80-88, pl. X .
M.A. MURRAY, Egyptian tempels, Londres, 1931, p. 81-82, pl. XVII .
P. GILBERT, « Le temple d’Aménophis II à Karnak », CdE 10/19-20, 1935, p. 233-236 .
J. VANDIER, Manuel d’Archéologie Égyptienne, II/2, Paris, 1955, p. 805-808 .
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 18, 251-252, pl. IIIc .
M. AZIM, « La fouille de la cour du Xe pylône, rapport préliminaire », Karnak 6, 1980, p. 154-156, .
J.-M. KRUCHTEN, Le grand texte oraculaire de Djéhoutymose, intendant du domaine d’Amon sous le pontificat de Pinedjem II, MRE 5, 1986, p. 3-4 .
C.C. VAN SICLEN, « Preliminary Report on Epigraphic Work Done in the Edifice of Amenhotep II. Seasons of 1988- 89 and 1989-90 », VA 6/1-2, 1990, p. 75-90 .
C.C. VAN SICLEN, « Additional Notes on the Blue Amun », VA 6/3, 1990, p. 169-170 .
R.A. SCHWALLER DE LUBICZ, The Temples of Karnak, Londres, 1999, p. 705-706, pl. 400 .
C.C. VAN SICLEN, « Karnak. Excavations between the Eighth and Ninth Pylons, 1996-2002 », BCE 22, 2004, (non consulté).
C.C. VAN SICLEN, « Soundings South of the Eighth Pylon at Karnak, 1999-2000 », ASAE 79, 2005, p. 187-189 .
C.C. VAN SICLEN, « La cour du IXe pylône à Karnak », BSFE 163, 2005, (non consulté).
E. BLYTH, Karnak : Evolution of a Temple, Londres, New York, 2006, p. 94-96 .
C.C. VAN SICLEN, « The Edifice of Amenhotep II at Karnak: an Architectural Pious Fraud », dans Les temples de millions d’années et le pouvoir royal à Thèbes au Nouvel Empire, Memnonia CS 2, 2010, p. 81-89, pl. VII .
Sh. ABD-ELSTTAR, « The Reused Blocks in the Southern Chamber of Amenhotep II’s Edifice at Karnak Temple », EJARS 10/1, 2020, p. 59-72 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »


Pour les publications à caractère scientifique, les autorisations de reproduction sont accordées à titre gratuit.



Merci de retourner le formulaire de demande de reproduction complété à jeremy.hourdin@cnrs.fr.

Télécharger le formulaire de demande de reproduction.

Les demandes sont traitées dans un délai de 15 jours ouvrables. Aucune demande ne sera traitée en juillet-août. Toute demande incomplète sera rejetée.



Pour toute demande de reproduction destinée à une publication non scientifique.



Merci de contacter cfeetk@cnrs.fr 
Ce document a été téléchargé 89 fois.
Responsable du service des Archives scientifiques du CFEETK : Jérémy Hourdin : jeremy.hourdin@cnrs.fr

Interface de consultation des Archives scientifiques du CFEETK - Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak
© CNRS / Sébastien Biston-Moulin

version 0.2
6 241 504 visites - 4049 visite(s) aujourd'hui - 4 connecte(s)
8 762 011 photographies téléchargées.







Cette interface de consultation des archives scientifiques du Cfeetk a été réalisée dans le cadre du projet Karnak (CNRS, USR 3172 - CFEETK / UMR 5140, Équipe ENiM - Programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01 Labex ARCHIMEDE)

Les métadonnées des images sont affichées depuis ArcheoGrid Karnak développé par ArchéoVision, l’interface de gestion et de documentation des archives scientifiques du Cfeetk. La structuration topographique et les informations concernant les sujets des photographies sont issus du projet Karnak. Les documents en pleine résolution sont affichés depuis Nakala le service de dépôt, documentation et diffusion des données de la recherche mis en place par Huma-Num, la très grande infrastructure française des humanités numériques.