Porte sud des bubastites (Chéchonq Ier)

Localisation actuelle : GCR.BS.e

Le portique des bubastites est actuellement conservé sur les côtés nord et sud de la grande cour du temple d’Amon-Rê, mais à l’origine il comprenait très probablement un mur et une porte à l’ouest, qui fut remplacée par le premier pylône et dont il ne reste aucune trace. Le début de sa construction est attribué à Chechonq Ier, comme le suggèrent sa scène de massacre des ennemies sur le mur sud de cette porte (KIU3387) et une stèle à son nom à Gebel Silsila (voire Caminos en bibliographie) dans laquelle le souverain, en l’an 21 de son règne, rouvre les carrières de grès en vue des travaux d’agrandissement du temple d’Amon, y compris une salle des fêtes entourée de statues et d’une colonnade. La construction fut peut-être achevée par les successeurs de Chechonq Ier, car sa 21e année de règne est la dernière mentionnée dans les sources. Le côté du portique qui s’étend du temple-reposoir de Ramsès III au premier pylône est entièrement anépigraphe. Seule la porte reliant le temple-reposoir de Ramsès III au deuxième pylône est inscrite et décorée. En plus de la scène de Chechonq Ier mentionnée ci-dessus et des scènes à son nom sur l’architrave et le pilier ouest, la porte a aussi des inscriptions de son successeur Osorkon Ier sur le pilier est et les chroniques du prince Osorkon, grand prêtre d’Amon sous le règne de son père Takelot II, sur une partie du pilier ouest et le mur nord du monument.


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »


Pilier ouest3e registre

« Revenir au monument

Pilier ouest

3e registre



Responsable du service des Archives scientifiques du CFEETK : Jérémy Hourdin : jeremy.hourdin@cnrs.fr

Interface de consultation des Archives scientifiques du CFEETK - Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak
© CNRS / Sébastien Biston-Moulin

version 0.2
6 692 077 visites - 3824 visite(s) aujourd'hui - 4 connecte(s)
9 227 525 photographies téléchargées.







Cette interface de consultation des archives scientifiques du Cfeetk a été réalisée dans le cadre du projet Karnak (CNRS, USR 3172 - CFEETK / UMR 5140, Équipe ENiM - Programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01 Labex ARCHIMEDE)

Les métadonnées des images sont affichées depuis ArcheoGrid Karnak développé par ArchéoVision, l’interface de gestion et de documentation des archives scientifiques du Cfeetk. La structuration topographique et les informations concernant les sujets des photographies sont issus du projet Karnak. Les documents en pleine résolution sont affichés depuis Nakala le service de dépôt, documentation et diffusion des données de la recherche mis en place par Huma-Num, la très grande infrastructure française des humanités numériques.