Ouest, base et partie inférieure d’une statue divine debout - (?) usurpé par Ramsès III - (KIU 94)


Datation : XXe dynastie usurpé par Ramsès III
Matière : Granodiorite, L : 51,5 cm, Pr : 50 cm.


Probablement mis au jour lors du déblaiement du temple par G. Legrain entre 1896 et 1898, cette statue a été découverte avec une statue similaire dans le portique du temple reposoir de Ramsès III. Les fragments de ces statues ont été laissés « à la place où ils furent trouvés » (Legrain, op. cit., p. 102). Cette statue se place à l’ouest de l’entrée, tandis que l’autre se trouve à l’est, elles « gardaient la porte donnant accès à la salle aux huit colonnes » (Varille, op. cit., p. 95).
Elle représenterait probablement Sekhmet-Menhyt, dans l’attitude de la marche apparente, tenant le sceptre ouadj, sur une base dont la face avant est arrondie.

Inscription


Dessus de la base

1 nb Tȝwy Wsr-Mȝʿt-Rʿ-mry-Jmn


2 nb ḫʿw Rʿ-ms-sw-ḥqȝ-Jwnw


3 mry Sḫmt-Mnḥyt


Partie droite de la base

4 ʿnḫ ḥr Kȝ-nḫt-ʿȝ-nsyt nswt bjty nb Tȝwy Wsr-Mȝʿt-Rʿ-mry-Jmn sȝ Rʿ nb ḫʿw [...] ... [...]


Partie gauche de la base

5 (ʿnḫ) ḥr Kȝ-nḫt-ʿȝ-nsyt nswt bjty nb Tȝwy Wsr-Mȝʿt-Rʿ-mry-Jmn sȝ Rʿ nb ḫʿ[w ...] ... [...]


Index


Sekhmet-Menehyt

Rʿ-ms-sw-ḥqȝ-Jwnw (Ramsès III) l. 2
Kȝ-nḫt-ʿȝ-nsyt (Ramsès III) l. 4, l. 5
Wsr-Mȝʿt-Rʿ-mry-Jmn (Ramsès III) l. 1, l. 4, l. 5

Bibliographie sélective

PM II2, p. 30 (76).
KRI V, 281, 1-2 ; KRITA V, 236. 
G. LEGRAIN, <i>Les temples de Karnak. Fragment du dernier ouvrage de Georges Legrain, Directeur des Travaux du Service des Antiquités de l’Égypte</i> Les temples de Karnak. Fragment du dernier ouvrage de Georges Legrain, Directeur des Travaux du Service des Antiquités de l’Égypte, Bruxelles, 1929, p. 102-103 .
A. VARILLE, « La grande porte du temple d’Apet à Karnak » « La grande porte du temple d’Apet à Karnak », ASAE 53, 1955, p. 95-96, fig. 7-8 et pl. XXX-XXXI .
 


Auteur(s) de la notice : Charlie Labarta Renaud Pietri

Avec des contributions de Sébastien Biston-Moulin

Création de la fiche : 15/01/2013. Dernière modification : 13/03/2017



Photographie(s) du document :



  • Ouest, base et partie inférieure d’une statue divine debout -  (?) usurpé par Ramsès III - (KIU 94) Datation : XXe dynastie    usurpé par Ramsès III Probablement mis au jour lors du déblaiement du temple par G. Legrain entre 1896 et 1898, cette statue a été découverte avec une statue similaire dans le portique du temple reposoir de Ramsès III. Les fragments de ces statues ont été laissés « à la place où ils furent trouvés » (Legrain, op. cit., p. 102). Cette statue se place à l’ouest de l’entrée, tandis que l’autre se trouve à l’est, elles « gardaient la porte donnant accès à la salle aux huit colonnes » (Varille, op. cit., p. 95).
Elle représenterait probablement Sekhmet-Menhyt, dans l’attitude de la marche apparente, tenant le sceptre ouadj, sur une base dont la face avant est arrondie.
    Cfeetk 187898
    2017/02

  • Ouest, base et partie inférieure d’une statue divine debout -  (?) usurpé par Ramsès III - (KIU 94) Datation : XXe dynastie    usurpé par Ramsès III Probablement mis au jour lors du déblaiement du temple par G. Legrain entre 1896 et 1898, cette statue a été découverte avec une statue similaire dans le portique du temple reposoir de Ramsès III. Les fragments de ces statues ont été laissés « à la place où ils furent trouvés » (Legrain, op. cit., p. 102). Cette statue se place à l’ouest de l’entrée, tandis que l’autre se trouve à l’est, elles « gardaient la porte donnant accès à la salle aux huit colonnes » (Varille, op. cit., p. 95).
Elle représenterait probablement Sekhmet-Menhyt, dans l’attitude de la marche apparente, tenant le sceptre ouadj, sur une base dont la face avant est arrondie.
    Cfeetk 187899
    2017/02

  • Ouest, base et partie inférieure d’une statue divine debout -  (?) usurpé par Ramsès III - (KIU 94) Datation : XXe dynastie    usurpé par Ramsès III Probablement mis au jour lors du déblaiement du temple par G. Legrain entre 1896 et 1898, cette statue a été découverte avec une statue similaire dans le portique du temple reposoir de Ramsès III. Les fragments de ces statues ont été laissés « à la place où ils furent trouvés » (Legrain, op. cit., p. 102). Cette statue se place à l’ouest de l’entrée, tandis que l’autre se trouve à l’est, elles « gardaient la porte donnant accès à la salle aux huit colonnes » (Varille, op. cit., p. 95).
Elle représenterait probablement Sekhmet-Menhyt, dans l’attitude de la marche apparente, tenant le sceptre ouadj, sur une base dont la face avant est arrondie.
    Cfeetk 187900
    2017/02

  • Ouest, base et partie inférieure d’une statue divine debout -  (?) usurpé par Ramsès III - (KIU 94) Datation : XXe dynastie    usurpé par Ramsès III Probablement mis au jour lors du déblaiement du temple par G. Legrain entre 1896 et 1898, cette statue a été découverte avec une statue similaire dans le portique du temple reposoir de Ramsès III. Les fragments de ces statues ont été laissés « à la place où ils furent trouvés » (Legrain, op. cit., p. 102). Cette statue se place à l’ouest de l’entrée, tandis que l’autre se trouve à l’est, elles « gardaient la porte donnant accès à la salle aux huit colonnes » (Varille, op. cit., p. 95).
Elle représenterait probablement Sekhmet-Menhyt, dans l’attitude de la marche apparente, tenant le sceptre ouadj, sur une base dont la face avant est arrondie.
    Cfeetk 187901
    2017/02

  • Ouest, base et partie inférieure d’une statue divine debout -  (?) usurpé par Ramsès III - (KIU 94) Datation : XXe dynastie    usurpé par Ramsès III Probablement mis au jour lors du déblaiement du temple par G. Legrain entre 1896 et 1898, cette statue a été découverte avec une statue similaire dans le portique du temple reposoir de Ramsès III. Les fragments de ces statues ont été laissés « à la place où ils furent trouvés » (Legrain, op. cit., p. 102). Cette statue se place à l’ouest de l’entrée, tandis que l’autre se trouve à l’est, elles « gardaient la porte donnant accès à la salle aux huit colonnes » (Varille, op. cit., p. 95).
Elle représenterait probablement Sekhmet-Menhyt, dans l’attitude de la marche apparente, tenant le sceptre ouadj, sur une base dont la face avant est arrondie.
    Cfeetk 187902
    2017/02

  • Ouest, base et partie inférieure d’une statue divine debout -  (?) usurpé par Ramsès III - (KIU 94) Datation : XXe dynastie    usurpé par Ramsès III Probablement mis au jour lors du déblaiement du temple par G. Legrain entre 1896 et 1898, cette statue a été découverte avec une statue similaire dans le portique du temple reposoir de Ramsès III. Les fragments de ces statues ont été laissés « à la place où ils furent trouvés » (Legrain, op. cit., p. 102). Cette statue se place à l’ouest de l’entrée, tandis que l’autre se trouve à l’est, elles « gardaient la porte donnant accès à la salle aux huit colonnes » (Varille, op. cit., p. 95).
Elle représenterait probablement Sekhmet-Menhyt, dans l’attitude de la marche apparente, tenant le sceptre ouadj, sur une base dont la face avant est arrondie.
    Cfeetk 187903
    2017/02

  • Ouest, base et partie inférieure d’une statue divine debout -  (?) usurpé par Ramsès III - (KIU 94) Datation : XXe dynastie    usurpé par Ramsès III Probablement mis au jour lors du déblaiement du temple par G. Legrain entre 1896 et 1898, cette statue a été découverte avec une statue similaire dans le portique du temple reposoir de Ramsès III. Les fragments de ces statues ont été laissés « à la place où ils furent trouvés » (Legrain, op. cit., p. 102). Cette statue se place à l’ouest de l’entrée, tandis que l’autre se trouve à l’est, elles « gardaient la porte donnant accès à la salle aux huit colonnes » (Varille, op. cit., p. 95).
Elle représenterait probablement Sekhmet-Menhyt, dans l’attitude de la marche apparente, tenant le sceptre ouadj, sur une base dont la face avant est arrondie.
    Cfeetk 26214
    1975









Responsable du projet : Sébastien Biston-Moulin (sebastien.biston-moulin@cnrs.fr)

Collaborateurs : Christophe Thiers / Anaïs Tillier / Cédric Larcher / Gabriella Dembitz / Charlie Labarta / Jérémy Hourdin / Abraham Fernandez

Contributions : Ali Abdelhalim Ali (94) Romane Betbeze (277) Sébastien Biston-Moulin (725) Silke Caßor-Pfeiffer (135) Leo Cagnard (208) Marion Claude (288) Laurent Coulon (60) Edwin Dalino (224) Gabriella Dembitz (324) Didier Devauchelle (2) Abraham Fernandez Pichel (14) Tiphaine Fignon (59) Elsa Fournié (146) Marc Gabolde (2) Luc Gabolde (2) Mohamed Gamal Rashed (49) Maëva Gervason (59) Mounir Habachy (85) Fanny Hamonic (90) Jérémy Hourdin (883) Marie-Paule Jung (276) Charlie Labarta (1135) Françoise Labrique (94) Cédric Larcher (798) Mélie Louys (257) Dina Metawi (4) Elena Panaite (270) Anne-Hélène Perrot (87) Renaud Pietri (99) René Preys (32) Émeline Pulicani (307) Mohamed Raafat Abbas (4) Laurie Rouvière (164) Chiara Salvador (360) Christophe Thiers (139) Anaïs Tillier (790) Ghislaine Widmer (2) Laurent Coulon, Emmanuel Jambon (1120)

CFEETK – Centre Franco-Égyptien d'Étude des Temples de Karnak – MEA / USR 3172 du CNRS
Équipe ENiM – Égypte Nilotique et Méditerranéenne – UMR 5140 – CNRS / Université Paul Valéry – Montpellier III

3762418 visites - 536 visite(s) aujourd'hui - 6 connecte(s)

© CNRS / S. Biston-Moulin


Karnak (v 0.1.5)

Projet d'index global des inscriptions des temples de Karnak

4819 documents accessibles sur 8993 documents uniques dans le projet.
2279 scènes, 17 stèles, 140 éléments statuaires