Le Trésor de Chabaka


RESPONSABLE : Nadia Licitra (Université Paris IV-Sorbonne, UMR 8167)

COLLABORATEURS : Stéphanie Boulet, Nathalie Favry, Séverine Marchi, UMR 8167-Paris-Sorbonne

COLLABORATION INSTITUTIONNELLE : UMR 8167, Paris IV-Sorbonne

 

 Les investigations archéologiques menées sur le site du Trésor de Chabaka à Karnak depuis 2008 visent, d’une part, à mettre à jour le vaste complexe de stockage construit au cours de la XXVe dynastie et, d’autre part, à enquêter l’évolution du secteur au nord du temple d’Amon au cours de la Basse Époque et de l’époque ptolémaïque à travers l’étude des occupations successives à l’abandon du Trésor.

Après une phase importante de fouille qui s’est déroulée entre 2008 et 2012 avec 9 missions de terrain, pendant le quadriennal 2013-2016 la mission a privilégié les missions d’étude (en 2013, 2014 et 2015) dans le but de traiter une partie du mobilier et du matériel céramique mis au jour au cours des missions précédentes. La restauration d’une partie des éléments de porte en pierre du Trésor ainsi que de plusieurs objets du mobilier a été réalisée au cours des missions 2013 et 2015.

Durant la mission 2014, l’analyse d’une partie des assemblages céramiques d’époque ptolémaïque mis au jour sur le site a été réalisée par N. Licitra et Romain David, alors post-doc du Labex ARCHIMEDE (ANR?11?LABX?0032?01). Les résultats de cette étude ont été présentés lors de la table ronde Theban Ceramics in Hellenistic Context, organisée à Karnak les 28 et 29 septembre 2014 par R. David et ont fait l’objet d’une contribution publiée dans les actes de cette rencontre.

En 2015, une campagne de fouille et d’étude a été menée afin d’effectuer les vérifications nécessaires à la finalisation de la publication d’un volume consacré aux recherches menées sur le site depuis 2008 en préparation par N. Licitra : les recherches ont concerné en particulier un des magasins du Trésor ainsi que l’extrémité nord du bâtiment. Des analyses céramologiques ont été menées par N. Licitra et St. Boulet. Les résultats de ces recherches ont fait l’objet de plusieurs contributions parues entre 2013 et 2016.

 

L'étude du matériel céramique mis au jour durant les campagnes précédentes sera menée par Stéphanie Boulet et s’orientera vers plusieurs objectifs :

1. Mise en place d’un catalogue répertoriant le matériel céramique issu des différentes occupations attestées sur le site et datant de la Troisième Période Intermédiaire à la période ptolémaïque. Cette étude sera intégrée dans une analyse plus large des productions céramiques de la région thébaine au cours du 1er millénaire avant notre ère.

2. Analyse des échanges internationaux et interrégionaux en Égypte au cours de la période considérée en raison de la grande quantité de matériel importé découverte sur le site. Elle s’orientera également vers une étude des interactions des productions céramiques locales avec les témoignages exogènes et ceux provenant de Basse-Égypte.

À ces recherches de terrain seront également associées des analyses archéométriques des tessons céramiques à travers le prélèvement d’échantillons de céramiques locales et importées, afin d’alimenter la base de données de références, actuellement mise en place au laboratoire d’analyses des matériaux de l’Ifao (formation de lames minces, macro photos, etc.).

Parallèlement, les investigations archéologiques se concentreront prioritairement sur la zone méridionale du site afin de, d’une part, vérifier l’existence d’ateliers de manufacture dans la cour méridionale du Trésor et, d’autre part, continuer l’exploration des magasins.

La restauration des éléments architecturaux en pierre découverts au cours des missions précédentes sera achevée et, dans la mesure du possible, la restauration des vestiges en briques crues sera entreprise. Des analyses archéometriques d’échantillons de matériaux issus de la fouille seront également réalisées et l’étude du mobilier sera poursuivie.

 

Publications récentes relatives à ce programme
- N. Licitra, « La réfection de l’enceinte du temple d’Amon sous le règne de Ramsès III : une nouvelle stèle découverte à Karnak », Karnak 14, 2013, p. 437-445.

- N. Licitra, Chr. Thiers, P. Zignani, « A Major Development Project of the Northern Area of the Amun-Ra Precinct at Karnak during the Reign of Shabaka », dans E. Pischikova, J. Budka, K. Griffin (éd.), Thebes in the First Millenium BC, Cambridge, 2014, p. 549-564.

- N. Licitra, R. David, « L'évolution des céramiques ptolémaïques à Karnak d'après la documentation du Trésor de Chabaka », dans R. David (éd.), Céramiques ptolémaïques de la région thébaineCahiers de la Céramique Égyptienne 10, IFAO, Le Caire, 2016, p. 83-127.

- N. Licitra, « Gérer les richesses du temple à l’époque kouchito-saïte. Les découvertes récentes dans le Trésor de Shabaqo à Karnak », Égypte Afrique et Orient 81, 2016, p. 53-58.

 

 

 

 

Échéancier

Courant 2017 : remise du manuscrit : N. Licitra, Le Trésor de Chabaka 1, TravCFEETK, IFAO
Automne 2017 : reprise des investigations archéologiques sur le site.
Automne 2017 : poursuite et achèvement de la restauration des éléments de porte découverts au cours des missions précédentes.
2017-2020 : Poursuite des investigations archéologiques, de l’étude du matériel céramique et du mobilier.

 
 





Derničre mise ŕ jour : 22-06-2018

2898182 visites - 197 visite(s) aujourd'hui - 2 connecte(s)
© CFEETK – Centre Franco-Égyptien d'Étude des Temples de Karnak – CSA / USR 3172 du CNRS
Karnak AmbaFrance Caire, S/C Valise diplomatique, 13 rue Louveau, 92438 Chatillon Cedex

CFEETK – Centre Franco-Égyptien d'Étude des Temples de Karnak – USR 3172 du CNRS
  • CNRS - Dépasser les frontièresMSAMAE