Étude épigraphique du VIIIe pylône (2013-2016)

Read this page in English uk or عربي eg


RESPONSABLES : S. Biston-Moulin (USR 3172-CFEETK), E. Frood (Univ. of Oxford)
COLLABORATEURS : M. Abdel Ghassul (MAE-Cfeetk), P. Calassou (LabEx Archimede), G. Dembitz (Eotvos Lorand University, Budapest), C. Salvador (Univ. of Oxford)

COLLABORATIONS INSTITUTIONNELLES : Univ. of Oxford, Univ. Montpellier 3-LabEx Archimede

 

Le VIIIe pylône du domaine d’Amon-Rê qui constitue l’entrée méridionale du complexe de Karnak sous le règne d’Hatchepsout (env. 1479-1457 av. n.-è.) n’a encore pas fait l’objet d’un programme de relevés systématiques. Ce monument est à ce jour quasiment inédit en dehors de quelques copies réalisées jadis par Jean-François Champollion (1828-1829) et Karl Richard Lepsius (1844) pour certaines intégrées dans les Urkunden der 18. Dynastie de Kurt Sethe parus en 1906. Ces copies ne sont pas toujours utilisables faute de fac-similés et de relevés photographiques ; en outre, aucune traduction exhaustive n’a été publiée à ce jour.
Ce monument constitue un des principaux éléments de la politique d’affichage de la reine pharaon avec plusieurs grands textes à caractère politique dont une inscription au nom du père de la reine, Thoutmosis Ier, implorant Amon-Rê de la faire couronner ainsi que l’une des plus longues inscriptions connues de son règne, effacées lors de sa proscription par les agents de Thoutmosis III, totalement inédite.
Le projet épigraphique permettra de présenter cette documentation exceptionnelle couvrant l’ensemble du Nouvel Empire : XVIIIe dynastie (Hatchepsout, Thoutmosis III, Amenhotep II, Thoutmosis IV, Toutankhamon) XIXe dynastie (Sethi Ier, Ramsès II, Sethi II, Amenmes), XXe dynastie (Ramsès III, Ramsès IV, Ramsès IX) ainsi que des scènes et inscriptions des grands prêtres d’Amon Ramsèsnakht, Rome/Roy et Amenhotep. Cette étude sera complétée par le relevé exhaustif des nombreux graffiti hiéroglyphiques et hiératiques qui couvrent le pylône.
Elle permettra en outre d’observer les modifications des décors opérer après la disparition d’Hatchepsout dans le but d’éliminer son souvenir et/ou de réutiliser cet espace à la localisation exceptionnelle au profit d’un autre souverain.
Ce projet sera également l’occasion de mettre en œuvre des technologies nouvelles au profit des relevés épigraphiques comme le système d’orthophotographie qui servira également à l’étude architecturale du monument faisant également défaut ainsi que la « Transformation Reflectance Imaging » (RTI) particulièrement adaptée au relevé des graffiti et des textes d’Hatchepsout volontairement effacés après sa disparition.

Tous les textes seront pris en compte dans le projet Karnak accessible sur le site du CFEETK.

Ce programme a enfin pour objectif de constituer un chantier école pour des étudiants et inspecteurs du MAE désireux de se familiariser avec les techniques de relevés épigraphiques.

 


Programme 2013-2014
- Début des relevés épigraphiques.
- Réalisation de la couverture photographique par le service photographique du CFEETK.
- Mise en place du procédé RTI pour les graffiti et les inscriptions de la face sud du pylône.
Programme 2014-2015
- Début des relevés architecturaux et poursuite des relevés épigraphiques.
Programme 2015-2016
- Achèvement des relevés épigraphiques et poursuite des relevés architecturaux.
Programme 2016-2017
- Remise du manuscrit.
 





Dernière mise à jour : 10-10-2014

1514739 visites - 587 visite(s) aujourd'hui - 2 connecte(s)
© 2009-2014 – CFEETK – Centre Franco-Égyptien d'Étude des Temples de Karnak – CSA / USR 3172 du CNRS
Karnak AmbaFrance Caire, S/C Valise diplomatique, 13 rue Louveau, 92438 Chatillon Cedex