Un nouveau monument reconstruit au Musée de Plein Air de Karnak : le Netjery-Menou

Read this page in English uk or عربي eg

 

Les premiers blocs de ce monument ont été découverts remployés dans la cour de la Cachette à Karnak par G. Legrain au début du XXe siècle, puis par Sheata Adam et Fardi el-Shaboury au milieu des années 50. Après plus d’un siècle d’attente dans un dépôt lapidaire, ces blocs ont été restaurés par l’équipe du CFEETK (Ministère d’État des Antiquités / USR 3172 du CNRS) puis étudiés et publiés par L. Gabolde en 2005.

Ce monument revêt un intérêt majeur pour le temple de Karnak et pour l’histoire de l’Égypte ancienne dans la mesure où il constitue un des rares témoignages des prérogatives de la reine Hatchepsout exerçant le pouvoir à la veille de son accession à la condition de roi. Consacré à Amon-Rê, divinité tutélaire de Karnak, ce monument porte les représentations de la reine Hatchepsout, du roi Thoutmosis III, de la princesse NéférouRê et des représentations posthumes du roi Thoutmosis II.

En 2008, la Commission Supérieure Mixte Franco-Égyptienne a validé le projet d’anastylose de ce monument à l’entrée du Musée de Plein Air. Après une fouille préventive de la zone, le remontage du Netjery-Menou a débuté en 2009 sous la direction de A. Garric. Principal projet d’anastylose du Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak dans le cadre de sa politique de conservation et de mise en valeur patrimoniale du site de Karnak, le Netjery-Menou a été achevé à la fin du mois de janvier 2013.
Il est désormais prêt à être ouvert aux visiteurs. 

 

 

 

 

 

 

 





Dernière mise à jour : 10-02-2013

1479819 visites - 306 visite(s) aujourd'hui - 3 connecte(s)
© 2009-2014 – CFEETK – Centre Franco-Égyptien d'Étude des Temples de Karnak – CSA / USR 3172 du CNRS
Karnak AmbaFrance Caire, S/C Valise diplomatique, 13 rue Louveau, 92438 Chatillon Cedex