CNRS-CFEETK 185297




Karnak - CFEETK. Ressource affichée depuis Nakala



Cour nord du VIe pylône, Chapelles nord, Chapelle 03.o, Scène Paroi est : (KIU 5764)

XVIIIe dynastie / Thoutmosis III
Grès

Les chapelles des cours nord et sud du VIe pylône ont été construites par Thoutmosis III à la place d’anciennes chapelles d’Amenhotep Ier.

PM II2, p. 93 (Chapel 3).
P. BARGUET, Le temple d’Amon-Rê à Karnak. Essai d’exégèse, RAPH 21, 1962, p. 124-125 .
M. BARTA, Die altägyptische Opferliste von der Frühzeit bis zur griechisch-römischen Epoche, MÄS 3, 1963, p. 117, n. 29 .


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »


Pour les publications à caractère scientifique, les autorisations de reproduction sont accordées à titre gratuit.



Merci de retourner le formulaire de demande de reproduction complété à christophe.thiers@cnrs.fr.

Télécharger le formulaire de demande de reproduction.

Les demandes sont traitées dans un délai de 15 jours ouvrables. Aucune demande ne sera traitée en juillet-août. Toute demande incomplète sera rejetée.



Pour toute demande de reproduction destinée à une publication non scientifique.



Merci de contacter cfeetk@gmail.com 
Ce document a été téléchargé 68 fois.
Interface de consultation des Archives scientifiques du CFEETK - Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak
© CNRS / Sébastien Biston-Moulin

version 0.2
2 340 442 visites - 1088 visite(s) aujourd'hui - 4 connecte(s)
3 505 765 photographies téléchargées.







Cette interface de consultation des archives scientifiques du Cfeetk a été réalisée dans le cadre du projet Karnak (CNRS, USR 3172 - CFEETK / UMR 5140, Équipe ENiM - Programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01 Labex ARCHIMEDE)

Les métadonnées des images sont affichées depuis ArcheoGrid Karnak développé par ArchéoVision (UMS SHS 3D n°3657), l’interface de gestion et de documentation des archives scientifiques du Cfeetk. La structuration topographique et les informations concernant les sujets des photographies sont issus du projet Karnak. Les documents en pleine résolution sont affichés depuis Nakala le service de dépôt, documentation et diffusion des données de la recherche mis en place par Huma-Num, la très grande infrastructure française des humanités numériques.