Temple d’Opet

Localisation actuelle : ZSO Zone sud ouest

Le temple d’Opet a été bâti et décoré entre le IVe siècle avant J.-C. et le Ier siècle de notre ère. Il possède sa propre porte monumentale dans l’enceinte de briques crues construite sous Nectanébo Ier (KIU 2271). L’entrée du temple est marquée par un kiosque en grande partie endommagé et inscrit au nom de Ptolémée Néos Dionysos. Du pylône et de la cour, il ne reste que les premières assises des murs. La cour, divisée en deux sections, présente en son centre quelques blocs appartenant à un kiosque de Nectanébo Ier tandis que le pylône pourrait dater de la XXVe dynastie d’après des traces de « martelages en pluie » caractéristiques de la préparation de la gravure du décor. Le temple proprement dit, mieux conservé, est construit sur un haut soubassement. L’accès à la salle hypostyle par la porte ouest était muni d’une rampe. La porte est décorée au nom de Ptolémée Néos Dionysos tandis que le reste du temple porte les cartouches de Ptolémée Évergète II. Le décor de la salle hypostyle est inachevé ; seuls le plafond, les architraves et les parties hautes des murs est et ouest ont été gravés. La salle hypostyle donne accès au nord à un escalier menant au toit et à la salle des étoffes, au sud à deux salles, la seconde étant symétrique à la salle des étoffes. De cet ensemble, seuls le couloir d’entrée de la salle des étoffes et la porte de son pendant sud ont reçu un décor. Les salles principales du sanctuaire se composent d’une salle centrale desservant une salle nord, une salle sud et le sanctuaire axial dédié à la déesse Opet. L’ensemble est décoré de reliefs présentant de nombreux restes de polychromie. Les salles nord et sud ont fait l’objet d’un programme de restauration en 2006-2008. Plusieurs cryptes sont aménagées dans le haut soubassement ainsi que dans les murs attenants au sanctuaire. Ces dernières possèdent un décor peint qui n’est pas traité à ce stade. Les faces extérieures nord, sud et est du temple d’Opet ont été décorées sous le règne d’Auguste. Du fait de la structure du temple, elles présentent un soubassement double ainsi qu’une chapelle aménagée sous le sanctuaire axial au centre de la face est. Dédiée à Osiris, celle-ci a été décorée sous le règne de Ptolémée Néos Dionysos et communique avec le temple de Khonsou par une porte secondaire. Un escalier en pierre partant de cette porte et descendant sous la chapelle a été découvert lors des fouilles archéologiques de 2006-2008 (voir 2083 p. II.60-62). Au cours de ces mêmes travaux, des blocs datant de Thoutmosis III ont été mis au jour. Ils attestent qu’un monument dédié à la déesse Opet existait dès la XVIIIe dynastie. Les blocs épars ainsi que les blocs remployés ne sont pas pris en compte à ce stade.


Voir toutes les informations concernant ce document dans le projet Karnak »


Interface de consultation des Archives scientifiques du CFEETK - Centre Franco-Égyptien d’Étude des Temples de Karnak
© CNRS / Sébastien Biston-Moulin

version 0.2
1 473 754 visites - 1016 visite(s) aujourd'hui - 12 connecte(s)
2 292 131 photographies téléchargées.







Cette interface de consultation des archives scientifiques du Cfeetk a été réalisée dans le cadre du projet Karnak (CNRS, USR 3172 - CFEETK / UMR 5140, Équipe ENiM - Programme « Investissement d’Avenir » ANR-11-LABX-0032-01 Labex ARCHIMEDE)

Les métadonnées des images sont affichées depuis ArcheoGrid Karnak développé par ArchéoVision (UMS SHS 3D n°3657), l’interface de gestion et de documentation des archives scientifiques du Cfeetk. La structuration topographique et les informations concernant les sujets des photographies sont issus du projet Karnak. Les documents en pleine résolution sont affichés depuis Nakala le service de dépôt, documentation et diffusion des données de la recherche mis en place par Huma-Num, la très grande infrastructure française des humanités numériques.